Accueil |

École maternelle en France

Les études en France : École maternelle | École élémentaire | Collège | Lycée | Études supérieures


La maternelle est en France l'école destinée aux enfants en bas à¢ge (entre 2 et 6 ans). Gratuite, elle accueille 35 % des enfants de 2 ans et la quasi-totalité des enfants de 3 à  6 ans. Elle est également ouverte aux enfants étrangers.

Bien que facultative, la quasi-totalité des Français de 3 à  6 ans y sont inscrits et elle constitue un élément important du système éducatif français puisqu'elle prépare les enfants à  l'enseignement élémentaire et permet d'assurer leur éveil le plus tà´t possible.

Sommaire
1 Organisation et statut
2 Programmes
3 Histoire
4 Voir aussi
5

Organisation et statut

L'école maternelle constitue souvent la transition entre la crèche (qui ne fait pas partie du système scolaire) et l'école élémentaire, avec laquelle elle forme l'école dite primaire. Elle se décompose en quatre niveaux liés à  l'à¢ge (certaines classes pouvant inclure plusieurs niveaux) :

Juridiquement les écoles maternelles ne sont pas des établissements autonomes. Elles n'ont pas de budget de fonctionnement comme les établissements publics locaux d'enseignement (EPLE), collèges et lycées. Le personnel enseignant, ainsi que les aides-éducateurs et assistants d'éducation, dépendent de l'Éducation nationale. Les assistantes maternelles (ATSEM) dépendent de la mairie. La commune a la responsabilité des bà¢timents, et finance les dépenses matérielles. Le directeur n'est pas le supérieur hiérarchique du personnel enseignant qui est sous l'autorité d'un inspecteur de circonscription (inspecteur de l'Éducation nationale ou IEN).

En revanche les directeurs sont souvent présidents de la coopérative de l'école à  laquelle cotisent les parents - de façon volontaire et sans obligation - et la mairie et qui, avec un budget limité, permet de financer des projets.

Programmes

Note : Les programmes étant susceptibles de changer, les informations de cette section sont données à  titre indicatif et ne sont que les grandes lignes des programmes, qui sont le plus souvent conservées lors des modifications des programmes.
Source : Bulletin officiel de l'Éducation nationale HS1 du 14/02/2002.

Depuis le décret du 06/09/1990, suite à  la loi d'orientation de 1989, l'enseignement primaire est organisé en trois cycles pluri-annuels, des objectifs devant être atteints non plus à  la fin d'une année scolaire, comme auparavant, mais en fin de cycle.

La maternelle est concernée par deux cycles : son ensemble avec le cycle 1 ou cycle des apprentissages premiers, et uniquement la GS avec le cycle 2 ou cycle des apprentissages fondamentaux, qui inclut aussi les deux premiers niveaux de l'école élémentaire : les cours préparatoire et élémentaire niveau 1 (CP-CE1).

Note : La grande section de maternelle est donc à  cheval sur deux cycles.

Cycle 1 ou cycle des apprentissages premiers

Niveaux concernés : l'ensemble de la maternelle (TPS-PS-MS-GS).

Ce cycle est organisé autour de cinq domaines fondamentaux :

Cycle 2 ou cycle des apprentissages fondamentaux

Niveaux concernés : la GS de maternelle, plus les deux premières classes de l'école élémentaire (CP et CE1).

Ce cycle est organisé autour de sept domaines fondamentaux :

On voit donc que l'école maternelle constitue une phase essentielle dans le processus d'apprentissage puisque les enfants découvrent et s'initient progressivement aux bases du travail effectué en classe préparatoire et puisqu'il constitue le premier pas de l'enfant dans le processus d'apprentissage.

Histoire

L'école maternelle apparaît au début du XIXe siècle avec la Révolution industrielle. Sa vocation première est essentiellement sociale : il s'agit d'offrir un lieu de protection aux enfants des ouvrières, afin de les soustraire aux dangers de la rue. C'est pourquoi elle est d'abord nommée salle d'asile. Le salles d'asile se développement sous le Second Empire, grà¢ce à  l'action de Marie Pape-Carpentier. Elles se transforment en écoles maternelles sous la Troisième République, sous l'autorité de Pauline Kergomard, qui en est la première inspectrice générale.

Voir aussi

  télécharger la brochure Qu'apprend-on à  l'école maternelle ? Sur le site du CNDP
  Site du CDDP des Pyrénées-Atlantiques
  L'espace Arts et Culture du CRDP d'Aquitaine
  L'enseignement des langues régionales dans l'académie de Bordeaux