Accueil |

Éducation japonaise

Le système éducatif japonais est très proche du modèle anglo-saxon.

Sommaire
1 Études primaires et secondaires
2 Études supérieures
3 Les universités nationales
4 Les universités privées
5 Les universités publiques

Études primaires et secondaires

Les élèves suivent successivement trois cours: l'école primaire ou shà´gakkà´ (小学校), le collège ou chà»gakkà´ (中学校) et le lycée ou kà´tà´gakkà´ (高等学校). Presque toutes les écoles publiques sont mixtes. Le port de l'uniforme est obligatoire dans la plupart des lycées et dans certaines écoles.

L'uniforme des lycéennes a d'ailleurs été rendu célèbre hors du Japon dans certains Mangas puisqu'il est un objet de fantasme sexuel largement exploité.

Contrairement à  l'Allemagne et dans une moindre mesure la France, il n'y a pas d'orientation avant l'entrée en université.

Le système universitaire étant très élitiste, les écoliers travaillent dur depuis l'école maternelle jusqu'à  l'entrée en université. Beaucoup d'écoles maternelles recrutent même sur concours, les questions étant bien sà»r adaptées à  l'à¢ge des enfants (concernant les formes, les couleurs et des connaissances simples sur la nature). De plus, les cours du soir sont presque une règle pour les lycéens.

Le lycée ne termine non pas par un examen mais par les concours d'entrée en université.

Études supérieures

Il y a deux types d'écoles d'enseignement supérieur : les écoles spécialisées ou senmongakkà´ (専門学校) et les universités ou daigaku (大学). Tandis que les écoles spécialisées fournissent une formation efficace en deux ans, les universités ont une vocation plus généraliste, et le premier diplà´me ne s'obtient qu'au bout de quatre ans. La grande majorité des étudiants choisissent l'université. Pour presque tous les étudiants, il est nécessaire de passer un an, voire deux, en classe préparatoire privée avant de réussir le concours d'entrée en université. Cependant, ce n'est pas obligatoire, et certains étudiants parviennent à  entrer en université dès la sortie du lycée.

Il est souvent dit des universités japonaises qu'il est difficile d'y entrer, mais facile d'en sortir diplà´mé. Après avoir réussi le concours, le rythme est nettement moins soutenu qu'au lycée ou qu'en classe préparatoire.

Il existe trois niveaux à  l'université:

Il existe trois types d'universités : les universités nationales ou kokuritsu (国立), les universités privées ou shiritsu (私立) et les universités publiques ou kà´ritsu (公立).

Les universités nationales

Ce sont géneralement les universités les plus prestigieuses. A un haut niveau, l'accent y est mis sur les connaissances fondamentales. Les plus célèbres sont :

Les universités privées

Ce sont les plus nombreuses, et il en existe de tous les niveaux; elles représentent en fait la grande majorité des universités japonaises. Cependant, les plus prestigieuses rivalisent avec les plus grandes universités nationales. La majorité des politiciens japonais sont issus des plus grandes universités privées:

Les universités publiques

Bien que les universités nationales soient bien entendu publiques, lorsqu'on parle d'universités publiques elles sont généralement exclues. Elles ont une réputation supérieure à  la moyenne des universitées privées. Il s'agit d'universités gérées par une instance locale. Les principales sont: