Accueil |

Églises des sept conciles

        

  1. REDIRECT

Chaque concile christologique suscita une dissidence, considérée comme hérésie par le camp des vainqueurs, opinion que ne partageait pas le camp des vaincus. De ce fait, se réclament de l'orthodoxie :
Dénomination Rite Langue liturgique Scission en vue de retour à  Rome
- Église grecque-orthodoxe (ou grecque-melkite) byzantin grec et arabe en 1724 sous le nom de Église grecque melkite catholique répartie en Patriarcats d'Antioche, d'Alexandrie et de Jérusalem et des Melkites à  Damas dites aussi Églises catholiques uniates
- Patriarcat Å“cuménique de Constantinople
- Patriarcat d'Alexandrie au Caire
- Patriarcat d'Antioche et de tout l'Orient à  Damas
- Patriarcat de Jérusalem
     

Le présent article ne s'interesse qu'aux Églises des 7 conciles issues du Grand Schisme d'Orient (1054), qui crée les patriarcats orientaux et Église catholique romaine du même mouvement.

Sommaire
1 Géographie
2 Discipline
3 Voir aussi
4 Lien externe

Géographie

Ces églises othodoxes comptent de 150 à  240 millions de fidèles dans le monde, selon les sources. Chaque église est autocéphale, c'est-à -dire gouvernée par son propre évêque, appelé métropolite, patriarche ou archevêque et ne reconnait donc pas l'autorité du pape. Certains patriarcats, les plus anciens, disposent cependant d'une autorité morale admise par les autres églises orthodoxes :

Discipline

Ses
ministress, appelés popes, peuvent se marier, mais les évêques doivent être célibataires ou veufs. Le divorce est également autorisé et le remariage religieux possible.

Voir aussi

Lien externe

site orthodoxe russe de présentation de l'église russe (en français)