Accueil |

Égout

   

Un égout est un conduit souterrain en maçonnerie destiné à  écouler les eaux pluviales et ménagères.

Les Romains étaient grands constructeurs d'égouts, et lorsqu'ils bà¢tissaient une ville, ils pensaient d'abord à  l'établissement de ces services souterrains. Quand les barbares devinrent possesseurs des villes gallo-romaines, ils ne songèrent pas à  entretenir les égouts antiques, qui bientà´t s'engorgèrent ou furent perdus; les villes renfermaient alors de véritables cloaques, les eaux croupies pénétraient le sol, les rues étaient infectes et la peste décimait régulièrement les populations.
On commença par faire des tranchées au milieu des voies principales, des ruisseaux profonds, encaissés, que l'on recouvrait de dalles ou que l'on laissait à  l'air libre. Les orages se chargeaient de curer ces profonds caniveaux encombrés de détritus de toutes sortes. Ce ne fut guère qu'au XIIe siècle que l'on revint à  la méthode antique, et que l'on construisit des égouts souterrains en maçonnerie sous les voies principales des villes.

Corrozet parle d'égouts trouvés au Louvre lorsqu'on reconstruisit ce palais en 1538. Il existait, sous le quartier de l'université de Paris, des égouts (romains probablement) qui furent longtemps utilisés et refaits en 1412, parce qu'ils étaient hors de service. Nous avons vu souvent, en faisant des fouilles dans le voisinage d'édifices du Moyen à‚ge, des restes d'égouts construits en belles pierres de taille. Les établissements religieux et les chà¢teaux féodaux sont déjà  munis d'égouts bien disposés et construits dès la fin du XIIe siècle. Il arrive souvent même que ces égouts soient praticables pour des hommes.

D'après Viollet le Duc

Le grand égout de Rome, Cloaca Maxima, aurait été réalisé par Tarquin l'Ancien aux alentours de l'an 600 av. J.-C.

Voir aussi