Accueil |

Acheteur

Depuis les années 1980, les entreprises cherchent des moyens autres que la vente pour augmenter leurs revenus car la croissance des marchés se stabilise.

De nos jours les stratégies commerciales étant bien maîtrisées par les entreprises, les dirigeants s'intéressent de plus en plus aux dépenses de leurs sociétés.

L'acheteur intervient le plus souvent en tant que cadre pour rationaliser (comprendre "gérer intelligement") une ou plusieurs familles d'achats (groupes de marchandises que l'on peut regrouper dans des groupes homogènes).

On convient en règle générale d'un ratio de 1 acheteur pour 100 personnes.

Il y a deux grands types d'acheteurs généralement admis :

Ceci permet de négocier le prix d'achat des salariés sous-traitants.

Il est amusant de noter que dans le cadre de l'achat de services, l'acheteur connaît le prix d'achat, mais ne sait pas (en général) le travail (les cmpétences) qui est fournit par son prestataire. De même que le commercial auquel il 'soppose connaît le prix de vente, mais ne sait pas quel est le travail fourni...

Il est à  savoir que ces regroupement ne sont pas "officiels" et que chaque entreprise ou bien chaque auteur ne classe pas les achats de la même façon.

Quel cursus scolaire pour devenir acheteur ?

Les acheteurs sont de plus en plus souvent des cadres qui ont un diplà´me à  Bac +4 mais qui tend à  s'harmoniser à  Bac +5. Ce type de formation est fourni par des IAE (Institut d'Administration des Entreprises) ou IUP (Institut Universitaires Professionnels) au niveau maîtrise et par des DESS ou écoles privés à  Bac +5. Notons également que des acheteurs ayant une double compétence technique (formation ingénieur suivi d'une spécialisation achat par exemple) sont très appréciés.