Accueil |

Acide

       

Sommaire
1 Acide en chimie
2 Autres acceptions

Acide en chimie

Définitions des acides

Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec des produits chimiques complémentaires, les bases. On distingue deux définitions données en 1923 : la définition de Bronsted et Lowry, et la définition de Lewis.

Par la définition de Joannes Bronsted et Thomas Lowry, un acide est un composé chimique qui tend à  donner un proton à  une entité complémentaire, la base. Les réactions qui vont avoir lieu entre un acide et une base sont nommées : réactions acido-basique, ou réactions acide-base. Un tel acide est appelé acide de Bronsted.

Par la définition de Lewis, un acide est une espèce qui peut, au cours d'une réaction, accepter une paire d'électrons (un doublet). C'est donc une espèce électrophile, qui possède une lacune électronique dans sa structure.

On peut aisément reconnaître un acide grà¢ce à  des tests de pH (Pourcentage hydrogène).Un acide a un pH inférieur à  7. Plus le pH est bas, plus l'acide est fort. Pour mesurer le pH, on peut effectuer différents tests...(papiers pH, Liqueur de Fehling...)

Acide dans l'eau

Pour les réactions dans l'eau, on utilise habituellement la définition de Bronsted. Un acide peut être représenté par la formule générique AH

On établit une distinction entre les acides faibles et les acides forts. Ces dernier sont caractérisés par le fait que lorsqu'ils sont placés dans l'eau, l'entité AH n'existe plus en solution car la réaction de dissociation est totale.

Parmi les acides forts, on retrouve les acides halohydriques (HCl, HBr, HI) et des acides possédant un atome central avec un haut degré d'oxydation entouré d'atomes d'oxygène (acide nitrique, acide sulfurique, acide perchlorique).

On classe les acides faibles en fonction de leur constante d'acidité.

Dans l'eau, l'acidité est mesurée à  l'aide de l'échelle des pH. Notons que l'eau est à  la fois un acide faible et une base faible (c'est un amphotère).

Acide en géologie

En géologie, on dit qu'un pierre est acide si elle renferme plus de 65% de silicates. Ceci est une règle qui traduit la définition des acides de Lux-Flood ; dans cette définition, un acide est un accepteur d'ion oxyde O2-, la silice est donc acide

SiO2 + H2O = H2SiO3
donc les roches riches en silice sont acides. Cela a une importance pour comprendre le comportement des magmas (notamment dans les volcans), et lorsque l'on veut dissoudre une roche pour l'analyser (par exemple dissolution dans un acide pour analyse par ICP ou bien dissolution dans un verre pour analyse par spectrométrie de fluorescence X).

Autres acceptions