Accueil |

Agronomie

   

L'agronomie (du grec agronomos) est l'ensemble des sciences exactes, naturelles, économiques et sociales auquel il est fait appel dans la pratique et la compréhension de l'agriculture. Les sciences vétérinaires sont parfois exclues de cette définition.

Sommaire
1 Agriculture et agronomie
2 Agronomie : une science locale
3 Évolution de l'agronomie
4 Crises agricoles
5 Les différentes branches de l'agronomie
6 Formation à  l'agronomie
7 Voir aussi

Agriculture et agronomie

Les termes d'agriculture et d'agronomie sont souvent utilisés indifféremment, alors qu'il s'agit de deux concepts différents.
D'une façon générale, l'agronomie est du cà´té de la science (ce qui explique que l'on parle parfois de sciences agronomiques) alors que l'agriculture est orienté vers la technique (incluant l'application des résultats de la recherche agronomique dans le milieu naturel).

Agronomie : une science locale

La recherche en agronomie, plus que tout autre recherche, présente un caractère très souvent local. Elle peut être considérée comme la science des localités dans la mesure o๠elle est étroitement liée aux sols et aux climats, qui ne sont jamais les mêmes d'une région à  l'autre. C'est la raison pour laquelle en France, par exemple, certaines spécialisations se font en agronomie tropicale, dont les spécificités ne sont pas comparable à  l'agriculture de la métropole. On parle souvent de terroirs, lesquels doivent être traités différemment les uns des autres.

Évolution de l'agronomie

L'agronomie est une science qui a beaucoup évoluée. L'intensification de l'agriculture (années 60 à  90), également connu sous le terme de révolution verte, est fortemment liée aux progrès réalisés en matière de productions végétales et animales (sélection et amélioration), ainsi qu'en matière d'intrants (engrais et produits phytosanitaires).

Toutefois, les dégradations environnementales liées à  une agriculture intensive, au développement industriel et au fort acroissement de la population mondiale ont soulevé de nombreuses questions et entrainé le développement, voire l'apparition de nouvelles disciplines pour la science agronomique (dépollution, traitement des déchets, aménagement rural, lutte biologiqueÂ…).

Enfin, l'essor des nouvelles technologies, biotechnologies et informatique ont ouvert de nouveaux champs d'études. Les sciences agronomiques ont su profiter des nouveaux moyens techniques fournis par les industries

Crises agricoles

Les sciences agronomiques cherchent actuellement à  nourrir l'homme, avec une plus grande sécurité, une bonne gestion des ressources naturelles et un respect pour l'environnement. Les fonctions économiques, environnementales et sociales de l'agriculture sont aujourd'hui au cÅ“ur d'un vaste débat de société. De récentes crises (vache folle, organismes génétiquement modifiés, poulet à  la dioxine) ont bien montré la complexité et l'importance de ce débat. Certains estiment indispensable de mettre à  jour les mécanismes explicatifs de l'évolution de l'agriculture en les reliant à  l'évolution de la demande sociale. Bien que l'agronomie puisse se voir à  l'échelle locale, il est souvent jugé essentiel de connaître et interpréter les systèmes de production mis en place dans le monde. à€ l'heure de la mondialisation des échanges, il paraît en effet indispensable de connaître la raison d'être et les objectifs de tels systèmes.

Les différentes branches de l'agronomie

L'agronomie est une science réunissant plusieurs disciplines.

Formation à  l'agronomie

En France, l'agronomie est enseignée dans plusieurs écoles qui forment des ingénieurs agronomes, les ENSA (Ecole Nationale Supérieure Agronomique).

Voir aussi