Accueil |

Allemande

 

Musique classique
Compositeurs
A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T-UV-W-XYZ
Grandes périodes
Moyen à‚ge-Renaissance
Baroque-Classique-Romantique
Moderne-Contemporaine
Les Instruments
claviers - cordes - percussions
bois - cuivres - voix
Interprètes
Formations et ensembles
Théorie / Terminologie
Glossaire - Termes italiens
Formes musicales
Instrumentale Lyrique Religieuse
Méta -

En musique l'allemande est un morceau de coupe binaire avec reprises, de tempo modéré et de rythme binaire à  deux ou quatre temps (usuellement 2/2, 2/4 ou 4/4).

Dans la suite de danses classique, l'allemande occupe en général la première place avant la courante ; elle peut, éventuellement, être précédée d'un morceau de forme libre : prélude, ouverture, toccata, etc.

L'allemande est souvent la pièce la plus construite, celle dont le contrepoint est le plus développé : de ce fait, quand au XVIIIe siècle la structure de la suite classique se dilue dans la généralisation des pièces imitatives ou de caractère, ou qu'elle fait place à  la sonate, c'est souvent le seul élément à  subsister sous son nom, comme pour affirmer la solidité des compétences du compositeur.