Accueil |

Armure (musique)

En musique, l'armure (ou armature) est l'ensemble des altérations (dièses ou bémols ) placées au commencement de la portée, juste après la clef, et valables pour toute la durée de l'Å“uvre (sauf si elles sont annulées par un bécarre ou remplacées par une nouvelle armure). On distingue un ordre des dièses et un ordre des bémols.

Ordre des dièses : Fa Do Sol Ré La Mi Si

Ordre des bémols : Si Mi La Ré Sol Do Fa

Pour connaître la Tonalité d'un morceau, il faut observer le nombre d'altérations. Pour les dièses, il faut rechercher la note juste un demi-ton au dessus du dernier dièse. Par exemple, s'il y a trois dièses à  la clef (Fa Do Sol), on sera en La Majeur. Pour les bémols, il faut prendre l'avant dernier bémol. Par exemple, s'il y a deux bémols (Si Mi), on sera en Si Bémol Majeur.

NB : Avec un seul bémol, on est en Fa Majeur. On peut être dans ces tonalités ou dans leur relative mineure. Pour la trouver, on descend d'une tierce mineure. >
Récapitulatif
Nombre d'altérations Tonalité Relative mineure Altération accidentelle
ni , ni Do Majeur La Mineur Sol
1 Sol Majeur Mi Mineur
2 Ré Majeur Si Mineur La
3 La Majeur Fa Mineur Mi
4 Mi Majeur Do Mineur Si
5 Si Majeur Sol Mineur Fax
6 Fa Majeur Mineur Dox
7 Do Majeur La Mineur Solx
1 Fa Majeur Ré Mineur Do
2 Si Majeur Sol Mineur Fa
3 Mi Majeur Do Mineur Si
4 La Majeur Fa Mineur Mi
5 Majeur Si Mineur La
6 Sol Majeur Mi Mineur
7 Do Majeur La Mineur Sol

L'"altération accidentelle" augmentant d'un demi-ton le septième degré de la gamme mineure est appelée "note sensible". En musique médiévale,la note sensible n'est pas indiquée expressément; on pense toutefois maintenant qu'elle était interprétée par les musiciens sans qu'il soit jugé nécessaire de la noter. Par la suite, les sixièmes et septièmes degré de la gamme mineure sont devenus variables: dans la forme mineure mélodique ils sont parfois augmentés d'un demi-ton (gamme mineure mélodique ascendante), parfois non (gamme mineure mélodique descendante), seule la gamme mineure harmonique (utilisée pour les accords) utilise en fait la modification du septième degré de la gamme en note sensible systématiquement.

Voir aussi