Accueil |

Arts divinatoires

  1. REDIRECT
Cet article fait doublon avec un autre article. Il a été demandé de les fusionner sur la page de discussion.
Merci de n'y apporter aucune modification tant que cette fusion n'aura pas été effectuée et que ce message n'aura pas disparu.
Les arts divinatoires recouvrent l'ensemble des pratiques ésotériques présentées comme liées à  la prédiction.

Sommaire
1 Histoire
2 Divination et libre arbitre
3 Voir aussi

Histoire

Les astronomes de Babylone (et peut-être avant eux ceux de Stonehenge) avaient remarqué comme tout le monde la rotation apparente de la voà»te céleste. En l'examinant plus en détail, ils découvrirent deux autres phénomènes curieux :

Ils avaient aussi vu que le soleil suivait exactement ce mouvement le mouvement de la voà»te céleste et que même si cela ne se voyait pas en plein jour, il se trouvait à  tout moment de l'année au-dessus de l'une des douze constellations situées sur la ligne de l'écliptique.

Le ciel, inaccessible aux hommes, était de toute évidence le domaines des dieux, ou de Dieu. Ces mouvements, les uns cycliques et les autres désordonnés, avaient toutes les caractéristiques d'un signal : les hypothétiques puissances célestes avaient-elles donc par ce moyen quelque chose à  dire aux hommes ?

Ils se mirent au travail et apprirent à  prévoir les éclipses (de lune et de soleil), ainsi que le plus complexe mouvement des planètes, prédictions que nul autre qu'eux ne savait faire et qui leur valurent certainement pour cette raison un grand respect.

Des répétitions cycliques, des variations lentes, parfois des comportements d'allure imprévisible (sauf pour les astronomes): la vie des astres ressemblait décidément beaucoup à  la vie des hommes. Ces savants capables de si bien prédire les premiers sans se tromper ne pouvaient-ils pas donner en cherchant un peu plus quelques informations sur ce qui attendait les seconds ?

Les astronomes n'ont jamais assez de ressources pour faire construire les observatoires, moyens de calcul et bibliothèques dont ils ont besoin : ils comprirent vite le parti qu'ils pouvaient tirer de la chose et, s'arrangeant comme ils le pouvaient avec leurs scrupules, assurèrent qu'ils pouvaient en tout cas essayer. Dans le monde antique, Babylonien devint synonyme de savant, initié, magicien, devin.

Les astronomes continuèrent longtemps l'opération, même si l'on vit Richelieu se décider à  interdire l'enseignement d'astrologie à  l'université. Même Kepler arrondissait ses fins de mois en établissant les thèmes astraux que les nobles fortunés venaient lui réclamer à  tout hasard.

Divination et libre arbitre

S'il est vrai que les arts divinatoires peuvent apporter des réponses exactes, il est alors nécessaire d'étudier ce qu'ils impliquent pour ce que l'on pourrait appeler la destinée de chacun d'entre nous. Même sans forcement conclure que le destin de chacun est déjà  tout tracé, il faut en effet s'interroger sur l'origine des prédictions.

Voir aussi