Accueil |

Bicycle motocross

   

Le BMX (Bicycle Motocross) ou bicross est un sport qui est apparu aux États-Unis dans les années 1970. Il est arrivé en France au début des années 1980. Un phénomène de mode l'a lancé avant l'arrivé d'un concurrent de poids : le VTT.

Il s'agit de parcourir une piste longue d'environ 350m (à  l'aide d'un vélo de bicross). Cette piste a la particularité d'être parsemée de bosses. C'est un sport acrobatique et spectaculaire... Les pratiquants de ce sport sont des "pilotes" ( on dit aussi parfois "Bicrosseur" ).

Sommaire
1 Le vélo
2 La piste
3 La compétition
4 Les dérivés du bicross
5 O๠pratiquer ?
6 Liens externes

Le vélo

Le vélo de bicross est plutot petit. Il possède des roues de 20 pouces ( sauf les "Cruisers" qui ont des roues de 24 pouces ). Ce vélo est donc particulièrement maniable. Il n'y a pas de dérailleur: les courses sont des sprints courts (moins d'une minute selon le réglement). L'équipement est le plus simple possible pour alléger le vélo.

La piste

Les pistes de bicross sont toutes différentes les unes des autres. Elles font entre 300 et 400m de long. Il y a de 3 à  6 virages et de 10 à  plus de 30 bosses. Ces dernières sont particulièrement selectives pour que les meilleurs en technique soient avantagés. Il y a plusieurs type de bosses:

La compétition

Une compétition de bicross est faite d'une série de petits sprints. Au départ, les pilotes tiennent en équilibre contre une grille. Ils entendent "Attention. Riders ready? Watch the light!". Ils regardent le feu et quand il passe au vert, la grille bascule vers l'avant. Il y a 8 pilotes au maximum sur la piste. Si dans une catégorie d'age, le nombre de participant est supérieur à  8 (ce qui est souvent le cas), les pilotes font 3 manches qualificatives, puis 1/4, demi et finale. Il faut être dans les 4 premiers pour passer des manches au 1/4 puis des 1/4 aux demis... Il y a environ 25 catégories. Les filles sont séparées des garçons. Les espoirs sont les débutants. Il faut avoir fait des résultats en espoir pour devenir expert puis élite (semi-professionnel). Les plus jeunes sont les prélicences (6 ans) et les plus vieux sont les vétérans (plus de 40 ans). Vous pouvez consulter sur ce site de nombreux articles concernant des compétitions de BMX.

Les dérivés du bicross

Si les 3/4 des licenciés font des compétions, des variantes sont apparues.

Le Free Style

Le Free Style est un exerice de maitrise de son vélo. Au sol, pratiquement arrété, l'équilibre est à  l'honneur. Aussi avec une rampe comme pour le Skate. On distingue le flat ( exercices au sol ), la rampe ( comme pour le skate ) et le street ( avec du "mobilier urbain" ).

Le dirt

Le Dirt est apparu quand les pilotes sont devenu plus doués : Il ont d'abord sauté des doubles de plus en plus longue, puis certains se sont mis à  là¢cher une main. Cette pratique dangeureuse a été interdite en compétition mais s'est développée entre les courses car elle apporte beaucoup de spectacle. Désormais, les Dirters font des loopings dans tous les sens, font tourner leur guidon tout en se lachant les pieds...

O๠pratiquer ?

Dans la plupart des villes, il y a des pistes de BMX et des champs de bosse. Pour savoir si il y a une piste près de chez vous, le mieux reste de contacter sa marie. Vous pouvez aussi chercher sur Internet. Si vous êtes FreeStyler renseignez vous sur l'existance d'un skate park. Il y a de moins en moins de rampe près des pistes et les skateurs ne sont pas toujours près à  préter les leurs. Le plus souvent, il faudra vous inscrire dans un club et si vous voulez faire de la compétition, il vous faudra une licence. 7000 pilotes sont licenciés à  la FFC ( une écrasant majorité de "racer" plus quelques centaines de FreeStyler ). D'autres ont choisi l'UFOLEP...

Liens externes