Accueil |

Blade Runner (film)

    

   

Cet article fait partie de la série
Science-fiction
La SF à  l'écran
autre-A-B-C-D-E-F-G
H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R- S-T
U-V-W-X-Y-Z
Voir aussi
Auteurs
Prix littéraires
Bandes dessinées
Cyberpunk
Steampunk
Cyborg
Fandom
Fantasy
Fantastique
Space opera
Space fantasy
Uchronies

Blade Runner est un film américain de science-fiction de Ridley Scott sorti en 1982. L'histoire est très fortement inspirée du roman Do Androids dream of electric Sheeps ? (Est-ce que les Androà¯des rêvent de moutons électriques ?) écrite par Philip K. Dick.

Sommaire
1 L'histoire
2 Fiche technique
3 La distribution
4 Fin du film
5 Voir aussi
6 Liens externes

L'histoire

Le monde

L'histoire se passe en 2019 dans un
Los Angeles d'une Terre viciée à  cause de guerres radioactives qui ont anéanti la quasi-totalité de la faune et de la flore sur Terre.

Les gouvernements terriens encouragent très fortement l'exil vers Mars qui est en cours de colonisation. Pour favoriser les départs, les gouvernements donnent gracieusement un « robot androà¯de à  tout faire Â» à  toutes les personnes qui partent pour Mars. Ces androà¯des sont appelés réplicants et sont plus ou moins considérés comme des esclaves modernes.

Les réplicants sont créés par une seule puissante firme : la Tyrell Corporation qui est à  la fois riche, puissante et influente. Les réplicants n'ont pas le droit de séjourner sur Terre et doivent rester en permanence esclaves sur Mars. Toutefois, certains réussissent à  s'enfuir et à  regagner la Terre afin d'essayer d'améliorer leurs conditions de vie : ils ont été programmé pour ne vivre que quatre années...

Les Blade Runner sont là  pour faire respecter la loi aux contrevenants androà¯des. Ils ont donc l'autorisation de tuer n'importe quel réplicant en situation irrégulière. On n'appelle pas cela un meutre mais un retrait. Chaque retrait donne droit au Blade Runner qui l'a effectué à  une prime substancielle.

Toutefois, ces androà¯des modernes sont tellement évolués qu'il est difficile au Blade Runner de les détecter et il doit alors enquêter longuement et avoir la certitude qu'il s'agit d'un androà¯de avant de le retirer (car, en cas d'erreur, il n'est absolument pas couvert par les services de police : il s'agit alors d'un meurtre pur et simple).

Pour repérer les réplicants, le Blade Runner se concentre sur les différences qu'il existe entre eux et les humains. Voici les trois principales :

Le film

Le film nous fait suivre l'histoire de Rick Deckard, un Blade Runner qui a pour mission de trouver et retirer cinq réplicants.

L'histoire commence à  Chinatown, un des quartiers de Los Angeles o๠Deckard est conduit par Gaff au quartier général de la police du secteur. Là  il apprend que Holden, le meilleur Blade Runner de l'équipe, s'est fait « descendre Â» (même s'il est encore en vie) par un réplicant du modèle Nexus-6, le modèle le plus intelligent (bien plus que la majorité des humains) et le plus puissant.

Il découvre alors que sa traque consiste à  retirer cinq androà¯des de ce modèle dirigés par Roy Batty, un puissant intellectuel androà¯de. Il fait la rencontre de Rachel, une androà¯de qui ignore sa nature d'androà¯de et dont il tombe peu à  peu amoureux.

Les androà¯des sont mus uniquement par leur recherche de la vérité et essaient de trouver les explications sur eux-mêmes dans une profonde quête initiatique. Ils se renseignent et gravissent un à  un les échelons vers la connaissance, mais leur destin (la mort) les rattrape...

Quant au héros (Deckard), il en apprend progressivement plus sur lui même au contact des ces humanoà¯des dont l'« humanité Â» est parfois plus forte que celle des Blade Runners.

Fiche technique

La distribution

Fin du film

Les producteurs exigèrent une modification de la fin du film de manière à  ce qu'il se termine bien. Cette fin heureuse diminua sa portée, ce qui causa en partie son échec commercial. à€ noter que la scène de fin filmée d'un hélicoptère a été empruntée au film Shining de Stanley Kubrick. Elle se situe vers le début, quand ils arrivent à  l'hà´tel Overlook.

Avec la sortie en vidéo, la version du réalisateur (director's cut) put être montrée au public et elle s'est imposée aujourd'hui.

Voir aussi

Liens externes