Accueil |

Canal de Suez

         

Le Canal de Suez est un canal long de 163 km qui relie Port-Saà¯d, port égyptien donnant sur la Méditerranée, et Suez qui donne sur la mer Rouge.

Il permet aux navires d'aller d'Europe en Asie sans devoir contourner l'Afrique par le cap de Bonne-Espérance. Avant son creusement, les marchandises devaient être transportées par terre entre la Méditerranée et la mer Rouge.

Sommaire
1 Histoire
2 Caractéristiques
3

Histoire

La compagnie de Ferdinand de Lesseps construisit le canal entre 1859 et 1869. A la fin des travaux, l'Égypte et la France en étaient conjointement propriétaires.

On estime que 1,5 million d'Égyptiens participèrent à  la construction du canal et que 125 000 moururent, principalement du choléra.

Le 17 février 1867, le premier navire emprunta le canal, mais l'inauguration attendit le 17 novembre 1869. L'empereur Napoléon III était présent, et on y joua la première de l'opéra Aà¯da.

La dette extérieure de l'Égypte força celle-ci à  vendre ses parts au Royaume-Uni qui assurait ainsi sa route des Indes. Ce rachat, conduit par Disraeli, fut financé par un prêt de la banque Rotschildt. Des troupes britanniques s'installèrent sur les rives du canal pour le protéger en 1882.

Plus tard, durant la première guerre mondiale, les Anglais négocièrent l'Accord Sykes-Picot qui découpa le Moyen-Orient de façon à  éloigner l'influence française du canal.

Le 26 juillet 1956, Nasser nationalisa le canal dans le but de financer la construction du barrage d'Assouan suite au refus des États-Unis de fournir des fonds. En représailles, les avoirs égyptiens furent gelés et l'aide alimentaire supprimée. Le Royaume-Uni, la France et Israà«l se lancèrent dans une opération militaire, l'opération de Suez qui dura une semaine. Les Nations unies confirmèrent cependant la légitimité égyptienne.

Après la guerre des Six Jours de 1967, le canal resta fermé jusqu'en 1975, une force de maintien de la paix de l'ONU restant sur place jusqu'en 1974. dd

Caractéristiques

Le canal ne comporte pas d'écluses, tout son trajet restant au niveau de la mer, contrairement au canal de Panama. Son tracé s'appuie sur trois plans d'eau, les lacs Manzala, Timsah et Amer.

Le canal permet le passage de navires de 15 m de tirant d'eau, des travaux sont prévus pour permettre le passage de supertankers tirant jusqu'à  22 m d'ici 2010. Actuellement, ceux-ci doivent se décharger d'une partie de leur cargaison dans un bateau appartenant au canal pour descendre leur ligne de flottaison.

Sa largeur moyenne est de 365 m dont 190 de voie navigable. Initialement, ces deux valeurs étaient de 52 et 44 m. Situés de part et d'autre, des chenaux de dérivation portent la longueur totale de l'ouvrage à  195 km.

Quelque 15 000 navires traversent le canal chaque année, représentant 14% du transport mondial de marchandises. Un passage prend de 11 à  16 heures.