Accueil |

Carte perforée

  

La carte perforée est un des premiers supports d'entrée-sortie utilisés par l'informatique à  ses débuts, support hérité de la mécanographie.

Le modèle le plus courant de cartes perforées, breveté par IBM, était la carte dite à  80 colonnes.

Il s'agit d'une feuille de bristol mince de forme rectangulaire, dont un coin était tronqué, o๠les caractères (EBCDIC ou ASCII) étaient traduits par des perforations rectangulaires (au nombre de 1,2 ou 3 par caractère) disposées en colonnes parallèles à  la largeur (80 colonnes) et sur 13 lignes parallèles à  la longueur. Ces cartes étaient stockées par boites de 2000, et le coin tronqué servait de repère pour les remettre à  l'endroit quand la boîte... tombait par terre.

Les cartes étaient perforées par des opératrices spécialisées travaillant à  partir de "bordereaux de saisie", vérifiées par re-frappe par d'autres opératrices (la cadence normale de saisie était environ de 15.000 "trous" (id est "caractères"= à  l'heure. Elles étaient susceptibles d'être triées sur des machines appelées "trieuses-interclasseuses" ; les ordinateurs étaient équipés d'unités périphériques capables de lire ou perforer ces cartes.

Le mécanisme de lecture de ces cartes perforées étaient très particulier. En effet, une aiguille passait en revue les lignes et colonnes de la carte. De l'autre cà´té, se trouvait un baquet remplit de mercure. Si l'aiguille touchait le mercure, le courant transmis dans l'aiguille passait et fermait le circuit, ce qui signifie qu'il y avait présence d'un trou.

Les premiers écrans d'ordinateur, travaillant en "mode texte" comportaient 80 caractères par ligne afin d'être compatibles avec les cartes perforées.

Le langage COBOL s'écrivait sur des lignes de 80 caractères au maximum pour pouvoir être perforé sur cartes.

La carte perforée a progressivement disparu pendant les années 1970 lorsque sont apparues les unités d'entrée-sortie à  bande magnétique et à  disquette souple de format "8 pouces".

D'autres modèles de cartes perforées ont été proposés, en particulier une carte à  132 colonnes avec trous circulaires et de dimensions réduites mais elles ont été peu utilisées (132 était le nombre de caractères imprimables par ligne des imprimantes à  chaine les plus répandues).

Voir aussi

  ruban perforé