Accueil |

Cellule (biologie)

         

Une cellule est une unité constituant tout ou partie d'un être vivant.

Le mot cellule vient de la « cellule » monastique. Il existe 3 lignées et 220 types de cellules (dont nous reparlerons plus loin) qui les rendent différentes entre elles. Toutes celles que nous connaissons (mis à  part quelques types spéciaux de cellules) contiennent cependant certains composants communs :

Les cellules ont également en commun certaines capacités:


Organisation d'une cellule eucaryote typique.
1. Nucléole 8. Réticulum endoplasmique lisse
2. Noyau 9. Mitochondrie
3. Ribosome 10. Vacuole
4. Vésicule 11. Cytoplasme
5. Réticulum endoplasmique rugueux (RER) 12. Lysosome
6. Appareil de Golgi 13. Centrioles
7. Microtubule  

On estime qu'il y a 50 000 milliards de cellules dans le corps humain, subdivisés en 220 types différents, propres à  autant de tissus. En effet, chaque type de cellule est propre au tissu dont il fait partie. Cette parenté est indiquée par les protéines qui couvrent la cellule.

Il existe deux organisations fondamentales de cellules : les procaryotes et les eucaryotes. Ces dernières sont les cellules plus évoluées et dont le noyau est entouré d'une membrane nucléaire. Les procaryotes sont les cellules plus primitives, possédant un noyau non-isolé par une membrane (les bactéries, par exemple). Ce dernier terme regroupe en réalité deux lignées : les eubactéries et les archaebactéries. On peut deux donc dire qu'il y a en tout trois lignées : eucaryotes, eubactéries et archabactéries. Il est généralement admis que ces trois lignées ont des ancètres communs, ce qui permet de définir LUCA (Last Universal Cellular Ancestor). Les racines de l'arbre du vivant pourraient être constituées de deux branches, l'une menant aux procaryotes, l'autre menant aux archaebactéries, puis aux eucaryotes. D'autres auteurs soutiennent que les eucaryotes proviennent des procaryotes et archéa.
  Procaryotes Eucaryotes
organismes typiques bactéries protistes, champignons, plantes, animaux
taille typique ~ 1-10 µm ~ 10-100 µm
type de noyau nucléoà¯de; pas de véritable noyau vrai noyau avec double membrane
ADN circulaire molécules linéaires (chromosomes) avec des protéines histone
ARN/synthèse des protéines couplé au cytoplasme synthèse d'ARN dans le noyau
synthèse de protéines dans le cytoplasme
ribosomes 50S+30S 60S+40S
structure cytoplasmatique très peu de structures ; très structuré par des membranes intra celllulaires et un cytosquelette
mouvement de la cellule flagelle fait de flagelline flagelle et cils fait de tubuline
métabolisme anaérobie ou aérobie aérobie
mitochondries aucune de une à  plusieurs douzaines
chloroplastes aucun dans les algues et les plantes
organisation habituellement des cellules isolées cellules isolées, colonies, organismes évolués avec des cellules spécalisées
division de la cellule division simple Mitose (division du noyau)
Méiose (division cytoplasmique)

Sommaire
1 La structure procaryote
2 La structure eucaryote
3 Les archaebactéries
4 Historique
5 Voir aussi

La structure procaryote

Les procaryotes peuvent posséder un ADN extra-chromosomal, organisé en molécules circulaires appelées plasmides. Ils peuvent avoir des fonctions supplémentaires, telles que la résistance aux antibiotiques.

La structure eucaryote

Les eucaryotes contiennent plusieurs organites ayant des fonctions spécifiques. Ces organites sont séparées les unes des autres, ainsi que du cytoplasme, par des membranes. Les eucaryotes peuvent former des colonies multicellulaires. Ces colonies consistent soit en des groupes de cellules identiques, capables de rester en vie une fois séparées de la colonie principale, soit en des groupes de cellules spécialisées interdépendantes. Ce second type forme les organismes les plus évolués, tels que les plantes, les animaux, et le lecteur de cet article...

Les archaebactéries

Les archaebactéries sont considérées comme similaires à  certains des premiers organismes qui existèrent sur Terre. Selon la théorie commune, elles sont les ancêtres des procaryotes. En engloutissant certains procaryotes, elles ont pu acquérir de nouvelles fonctions, et gagner en complexité (cf Théorie endosymbiotique). Chez les eucaryotes, les mitochondries et les chloroplastes, par exemple, ne sont que des bactéries adaptées. Aujourd'hui, les archaebactéries ne peuvent survivre que dans des environnements extrêmes, geysers, fumeurs noirs. Elles peuvent résister à  des pressions et des températures extrêmes, et avoir un métabolisme basé sur le méthane ou de soufre.

Historique

Voir aussi