Accueil |

Constitution du Japon

Sommaire
1 La Constitution Meiji
2 La Constitution actuelle
3 Voir aussi
4 Liens externs

La Constitution Meiji

La première Constitution du Japon remonte à  1889.

La Constitution actuelle

La Constitution actuelle du Japon date de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le 6 mars 1946, le gouvernement révéla les grandes lignes de la Constitution, votée le 3 novembre 1946 et en vigueur le 3 mai 1947.

L'article 9 de la Constitution suscite souvent de l'étonnement à  l'étranger, et des conflits au parlement japonais. En effet, le Japon s'était engagé à  ne plus entretenir d'armée. Néanmoins, la guerre de Corée d'abord, la guerre froide ensuite, et finalement la volonté de reconnaissance sur la scène internationale ont poussé le Japon à  se doter d'une armée non officielle. Celle-ci porte l'euphémisme de FAD (Force d'autodéfense) pour ne pas être en violation flagrante avec la Constitution.

Voici un extrait de la Constitution :

Chapitre II.Renonciation à  la guerre

Article 9. Aspirant sincèrement à  une paix internationale fondée sur la justice et l'ordre, le peuple japonais renonce à  jamais à  la guerre en tant que droit souverain de la nation, ou à  la menace, ou à  l'usage de la force comme moyen de règlement des conflits internatioaux.

Pour atteindre le but fixé au paragraphe précédent, il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligèrance de l'État ne sera pas reconnu.

Voir aussi

Liens externs


Japon | Politique | Politique du Japon