Accueil |

Dégroupage

Le Dégroupage est une modalité technico-économique pour ouvrir rapidement le réseau local de télécommunications à  la concurrence.

Sommaire
1 Dégroupage et boucle locale
2 Utilité du dégroupage
3 Danger du dégroupage
4 Dégroupage partiel ou total
5 Voir également
6 Liens externes

Dégroupage et boucle locale

La boucle locale est le nom donné à  la partie d'un réseau de télécommunications situé entre la prise téléphonique de l'abonné final et le central local. Plus précisément, le terminal de l'abonné peut être un poste téléphonique, un modem ou une installation complexe d'une grande entreprise.
De l'autre coté, la boucle locale s'arrête au répartiteur, armoire qui concentre l'ensemble des lignes de clients avant de les renvoyer vers le commutateur téléphonique lui-même.
Le support physique à  ces raccordements d'abonnés est dans le cas général une paire de cuivre de calibre 0,4mm ou 0,6 mm.

Utilité du dégroupage

Le dégroupage permet aux opérateurs alternatifs de bénéficier d'un accès "direct" à  l'utilisateur final. Ils sont en mesure de contrà´ler de bout en bout le réseau et de fournir ainsi un service différencié de celui de l'opérateur historique.
Le dégroupage rend en particulier possible une concurrence réelle dans les offres commerciales d'
ADSL et de fait une baisse des tarifs de détail.

Danger du dégroupage

La loi oblige l'opérateur historique à  fournir un accès dégroupé à  la boucle locale aux opérateurs alternatifs. De ce fait les opérateurs alternatifs ne sont pas intéressés à  investir dans la boucle locale.
L'opérateur historique est rémunéré pour son entretien, mais pas pour l'amortissement de ses investissements.
C'est pourquoi les projets ambitieux de desserte par la boucle locale radio, par les courants porteurs sur lignes électriques ou par fibres optiques ne dépassent pas le stade des expériences ou des marchés de niche.

Dégroupage partiel ou total

Le dégroupage concerne le haut de la bande passante de la ligne téléphonique. Suivant que le client conserve son trafic voix bas-débit ou non avec l'opérateur historique on parle de dégroupage partiel ou total
Dans le cas du dégroupage total, l'opérateur historique est rémunéré directement par l'opérateur alternatif. Le client ne paie donc plus directement d'abonnement à  l'opérateur historique.
Dans le cas du dégroupage partiel, le client doit payer un abonnement à  l'opérateur historique pour continuer d'utiliser la ligne.

Voir également

Liens externes