Accueil |

Dante Alighieri

             

Dante Alighieri, poète, homme politique et écrivain florentin né sous le signe zodiacal des Gémeaux (mai ou juin) 1265 à  Florence, mort le 14 septembre 1321 à  Ravenne.

Dante est le premier grand poète de langue italienne, et son livre la Divine Comédie est souvent considéré comme un des plus grands chefs-d'Å“uvre de la littérature italienne, voire mondiale. Dante était influencé par les troubadours et entre autre par Arnaut Daniel qu'il mentionne dans De vulgari eloquentia.

Sommaire
1 Biographie
2 Devoué à  Virgile
3 Le "stil novo" et Béatrice
4 Bibliographie
5 Liens externes

Biographie

La date de naissance de Dante est inconnue, mais nous savons d'après ce qu'il a écrit qu'il est né sous le signe des Gémeaux, donc entre la mi-mai et la mi-juin 1265. Nous savons aussi que sa famille était une grande famille florentine dont le vrai nom est Alaghieri, favorable au parti Guelfe. Son père, Alighiero di Bellincione, était un Guelfe blanc, mais il ne souffrit pas de la vengance des Gibelins, après leur victoire à  la bataille de Montaperti, et ce salut donna un certain prestige à  la famille. La mère de Dante était Bella degli Abati ; Bella est un diminutif de Gabriella, mais signifie aussi « belle physiquement Â». Elle mourut alors que Dante n'avait que 5 ou 6 ans. Alighiero se mit peu de temps après avec Lapa di Chiarissimo Cialuffi (il n'est pas certains qu'ils se soient mariés), Alighiero eut avec elle deux enfants, le frère de Dante, Francesco et sa sÅ“ur, Tana (Gaetana).

Quand Dante eut 12 ans, en 1277, son mariage fut négocié avec Gemma fille de Messer Manetto Donati qu'il épousa ensuite. Les mariages négociés à  des à¢ges aussi précoces étaient alors fréquents et constituaient une cérémonie importante, qui exigeait des actes officiels signés devant notaire.

Dante eut de nombreux enfants avec Gemma. Comme c'est fréquent chez les gens célèbres beaucoup d'enfants se trouvaient être des enfants naturels de Dante, et il est probable que Jacopo, Pietro et Antonia furent ses seuls enfants légitimes. Antonia entra dans les ordres sous le nom de SÅ“ur Béatrice. Un autre homme, Giovanni, se réclama de sa filiation et l'accompagna en exil, mais aucune preuve n'existe que ses prétentions soient justifiées.

Devoué à  Virgile

Peu de choses sont connues sur le parcours scolaire de Dante;  on présume qu'il étudiait à  domicile. Il est quasi-certain qu'il étudia la poésie toscane, au moment o๠l'école poétique sicilienne, un groupe culturel originaire de Sicile, a commencé a être connue en Toscane. Ses centres d'intérêt le portèrent à  découvrir les menestrelles, les poètes provençaux et la culture latine. Evidente est sa dévotion pour Virgile (Tu se' lo mio maestro e 'l mio autore; tu se' solo colui da cu'io tolsi lo bello stilo che m'ha fatto onore, écrit-il dans Divina Commedia, Inferno, Canto I)

Il faut souligner qu'au Moyen à‚ge (Siècle obscur) les ruines de l'Empire romain se séparent définitivement, laissant une douzaine de petits états, de sorte que la Sicile était aussi éloignée (culturellement et politiquement) de la Toscane que celle-ci l'était de la Provence: les régions ne partageaient ni la même langue ni la même culture et les moyens de communication étaient difficiles.

On peut suposer que Dante était pour son temps un intellectuel en phase avec son époque, raffiné et avec des centres d'intérêts pour ainsi dire internationaux.

Le "stil novo" et Béatrice

A 18 ans, il rencontre Guido Cavalcanti, Lapo Gianni, Cino da Pistoia puis très rapidement Brunetto Latini; ensemble ils deviennent les chefs de file du courant Dolce Stil Novo(se traduit il en francais et si oui comment?). Brunetto apparaît dans La Divine comédie (L'enfer, XV, 82) en hommage à  ce qu'il avait enseigné à  Dante.

D'autres études sont signalés, ou sont déduits de la Vita Nuova ou de La Divine comédie, en ce qui concerne la peinture et la musique.

A 18 ans, il rencontre Beatrice Portinari, la fille de Folco Portinari. Il semblerait que Dante ne l'ait vu qu'une seule fois et qu'il ne lui ait jamais parlé.

Il est difficile de comprendre de quoi cet amour était constitué, mais il fut très important pour la culture italienne : c'est au nom de cet amour que Dante a donné son empreinte à  Dolce stil novo et conduira les poètes et les écrivains à  découvrir les thèmes de l'amour dans un mode emphatique sans précédent.

L'amour pour Béatrice (comme dans un autre style celui de Francesco Petrarca pour sa Laura) sera apparamment un moteur pour la poésie et pour vivre ensemble leur passion politique.

Bibliographie

L'étude des écrits de Dante se nomme la Dantologie

Liens externes