Accueil |

Dessin

    

Dessiner (c'est-à -dire l'acte de créer un dessin) désigne l'action de tracer des marques sur une surface (une feuille de papier par exemple), en y appliquant une pression, ou par le déplacement d'un outil sur cette surface. Ces marques peuvent soit représenter ce que perçoivent nos yeux ou notre imagination, soit, comme dans le cas du dessin automatique, être le simple résultat du déplacement automatique de notre main au dessus de la dite surface. (dans le cas de la graphomanie entopique - qui consiste à  tracer des points aux endroits o๠la feuille de papier présente des impuretés ou des irrégularités dans sa couleur, puis à  relier ces points par des lignes - le papier n'est plus seulement le support du dessin, mais il en devient le sujet même).

Les principales méthodes utilisées sont : le tracé de lignes, le hachurage (parallèle, croisé, courbe ou aléatoire), le griffonnage, le pointillé, le dégradé. Parmi le matériel de dessin le plus commun, on trouve le crayon, le fusain, le pastel, ainsi que la plume et l'encre de Chine. Mais tous les matériaux de dessin ne sont pas fabriqués à  base d'eau ou d'huile : certains s'appliquent à  sec sur le support, sans aucune préparation. Néanmoins, on peut trouver des pastels à  base d'huile, des crayons à  base de cire ou de peinture à  l'eau...

La principale différence entre le dessin et la peinture est que lorsqu'il dessine, l'artiste utilise des couleurs pures, et ne peut les mélanger avant de les appliquer (tandis qu'en peinture, de nouvelles couleurs sont obtenues par mélange des couleurs de base). En terme d'application sur le support, le dessin entraîne une sorte de gravure alors que la peinture travaille par aplats. Le dessinateur multiplie donc les traces afin d'obtenir ses aplats.

Les couleurs obtenues sur le support peuvent se mélanger suite à  une interaction chimique. Toutefois, ce mélange n'est le plus souvent qu'un effet optique obtenu par la superposition des couleurs sur le support (lorsque la lumière traverse les couches successives de couleur), ou par la juxtaposition de petits points de couleurs différentes (qui fait que l'Å“il humain, incapable de discerner un tel niveau de détail, perçoit un mélange des différentes couleurs).

Il est intéressant de noter que les artistes utilisant des techniques telles que les pastels ou les crayons de couleur nomment leurs compositions des peintures.

voir aussi

Dessinateurs