Accueil |

Environnement graphique

        

Un environnement graphique, est en informatique ce qui est affiché en mode pixel à  l'écran de l'ordinateur et sur lequel l'utilisateur peut agir avec différents périphériques d'entrée comme le clavier, la souris, la dictée vocale, etc. Des images, des animations (en 2 ou 3 dimensions), et même des vidéos peuvent être rendues à  l'écran.

Ce type d'interface homme-machine s'oppose à  la notion de ligne de commande o๠la majorité de l'interaction entre l'utilisateur et l'ordinateur se fait au clavier, sans visualisation élaborée, dans un terminal ou dans une fenêtre de terminal. Comme par exemple dans le cas de l'antique DOS. En anglais, GUI est l'abréviation de Graphical User Interface, soit Interface Utilisateur Graphique. Elle s'oppose à  CLI pour Command Line Interface, soit Interface en Ligne de Commande.

environnement fenêtré

Aussi appelé WIMP, acronyme anglais pour Windows (fenêtre), Icons (icà´ne),Menus (menu) and Pointing device (dispositif de pointage) ce type d'interface graphique a été inventé par la firme Xerox et rendu célèbre par le Macintosh. Bien qu'il soit aujourd'hui quasiment devenu synonyme d'interface graphique, dans les années 1970, il ne s'agissait que d'une variation parmi beaucoup d'autre projets d'interface.

Les parties les plus typiques d'un environnement fenêtré sont le concept de bureau pour représenter l'espace de travail, de fenêtre pour contrà´ler les programmes et manipuler les contenants (répertoires), d'icà´ne pour symboliser les fichiers. Plusieurs contrà´les graphiques sont couramment utilisés pour interagir avec l'utilisateur, comme les boutons, les menus, les listes déroulantes, les ascenseurs, etc.

Exemples d'environnements fenêtrés

MacOS, le système d'exploitation des ordinateurs Apple, est généralement reconnu comme l'archétype des environnements fenêtrés.

Sous Microsoft Windows, outre le bureau standard (Explorer) on peut par exemple utiliser Calmira, Hoverdesk, LiteStep, Talisman.

Sous GNU/Linux et plus généralement tous les systèmes Unix, l'environnement graphique est traditionnellement séparé en plusieurs composants :

Il existe aujourd'hui des environnements de bureau comme KDE, GNOME ou encore XFCE qui regroupent les différents composants pour assurer un ensemble plus cohérent.