Accueil |

Evans-Pritchard

Evans-Pritchard (1902 - 1973) est un représentant le plus prestigieux de l'anthropologie britannique. Il se montre soucieux d'allier le détail recueilli avec soin sur le terrain à  l'explication fonctionnelle sans passion. Chaque fois que cela est possible, il fait appel aux préoccupations historiques.

Il mène six expéditions dans le Soudan anglo-égyptien, notamment chez les Nuer et les Azandé. En 1937, il publie Sorcellerie, oracles et magie chez les Azandé. Il est alors professeur de recherches en sociologie africaine à  Oxford. En contact avec Radcliffe-Brown dont il subit l'influence, il dirige avec Meyer Fortes un important recueil d'études sur les systèmes politiques africains et publie le début de sa trilogie sur les Nuer.

L'armée britannique utilisa ses compétences pour organiser la révolte des tribus bordières contre les Italiens établis en Éthiopie. En 1945, il occupe la chaire d'anthropologie à  Oxford et en 1946, il succède à  Radcliffe-Brown dans la chaire d'anthropologie sociale d'Oxford.

Il prend sa retraite en 1970 et est anobli en 1971. Evans-Pritchard a eu recours à  l'histoire sans pour autant accepter le déterminisme historique. Il a usé modérément du comparativisme. Il a subordonné toujours ses élaborations théoriques aux résultats de ses enquêtes sur le terrain. Il s'est montré résolument opposé au cheminement inverse et a affiché constamment un aimable scepticisme à  l'égard de l'existence éventuelle de lois universelles s'appliquant aux comportements culturels.

Bibliographie