Accueil |

Génération d'électricité

  

La génération d'électricité se fait depuis environ 200 ans à  partir de différentes sources d'énergie potentielles. Les premières centrales électriques fonctionnaient au bois. Aujourd'hui nous comptons sur le pétrole, le gaz naturel, le charbon, l'énergie nucléaire, l'énergie hydraulique et, un peu sur l'énergie solaire et l'énergie éolienne.

La plupart du temps l'électricité est produite à  partir d'une source de chaleur, en utilisant la vapeur comme transporteur intermédiaire d'énergie. La vapeur fait tourner des turbines qui sont couplées à  des générateur électrique. La vapeur peut être produite en utilisant la plupart des sources mentionnées ci-dessus. Les énergies hydrauliques et éoliennes étant des exceptions notable puisqu'elles font directement tourner les turbines entrainant les générateurs.

Les centrales nucléaire utilisent toujours un circuit primaire et secondaire de vapeur, pour ajouter un tampon de protection entre le réacteur nucléaire et la salle des générateurs.

De petites installations (brà»lant habituellement du gaz naturel) combinent la génération d'électricité et de chaleur (souvent pour chauffer des maisons ou pour des procédés industriels). Ces centrales électriques combinées ont le meilleur rendement après les centrales hydroélectriques. Cette technique porte le nom de cogénération

Des expériences sont en cours pour utiliser la géothermie pour produire de l'électricité en creusant à  très grande profondeur dans des roches dures, qui permettent de réchauffer un fluide caloporteur, et alimentent en vapeur une turbine (via une pompe à  chaleur quand la température est trop faible).

Tout les véhicules automobiles non électriques utilisent un petit alternateur couplé mécaniquement au moteur principal pour une génération locale d'électricité basse tension, une batterie d'accumulateur le remplace pendant l'arrêt du moteur principal.

Des unités d'appoint ou de secours, appelées groupes électrogènes permettent une fabrication d'électricité ponctuelle, ils utilisent tous un moteur à  explosion pour entraîner la génératrice.

Il existe des groupes transportables pour une utilisation des outils électriques hors des lieux électrifiés habituellement.

De gros générateurs sont utilisés pour pallier une rupture de fourniture toujours possible du fournisseur d'électricité. Les hopitaux, certains services publics et les grandes entreprises ne pouvant supporter un arrêt brutal du processus industriel possèdent des groupes électrogènes à  démarrage automatique.

Les États-Unis comptent beaucoup sur les combustibles fossiles pour l'électricité (pétrole, gaz naturel, charbon). Les complexités de sécurité liées à  l'énergie nucléaire font qu'on n'y a plus construit de centrale depuis les années 1970 (suite à  l'accident de Three Mile Island).

Voir aussi