Accueil |

Guerre sainte

Une guerre juste improprement nommée guerre sainte est une guerre lancée au nom d'un Dieu ou approuvée par une religion. Le concept a été créé par Augustin d'Hippone dans son célèbre ouvrage La cité de Dieu contre les paà¯ens o๠il expose que que, si les paiens ne veulent pas comprendre les beautés et vérités du christianisme dès qu'on leur expose, il faudra se résoudre à  laur faire la guerre. Il commente cette parole de Luc XIV.23 contrains-les d'entrer.

Compte-tenu du caractère structurant pour les hommes et les peuples de leur foi, cette idée fit fortune et de telles guerres sont particulièrement longues et dures.

Elle peut-être offensive (dans ce cas, pour convertir, chasser ou anéantir des ennemis religieux), ou défensive (lorsque les dignitaires religieux estiment que la défaite aura un impact crucial sur leur foi, en raison des croyances de l'ennemi ou de la nature sacrée des lieux en cause).

Parmi les guerres se retrouvent les croisades et le jihad. Les chrétiens organisèrent des croisades au Moyen à‚ge pour tenter de récupérer Jérusalem ou pour lutter contre les Cathares. Les guerres de Religions sont également à  compter comme des guerres saintes. Remarquons qu'il n'y était pas question de chercher des conversions : les Cathares furent tous tués, et la raison officielle des croisades était ouvertement affichée comme géopolitique : replacer la liberté de passage vers Jérusalem dans sa situation d'avant 1071.

Chez les musulmans, « jihad Â» désigne souvent les guerres saintes. L'interprétation de certains pays religieusement autonomes comme le Maroc est néanmoins, oficiellement, de considérér le jihad comme une guerre contre soi-même et ses mauvais penchants. Ce point de vue n'est pas partagé par la mouvance wahhabite, y compris dans ce même Maroc.

Les disputes théologiques internes aux grandes religions peuvent mener à  des guerres au nom de l'orthodoxie, comme les nombreuses guerres de religion lors de l'avènement du protestantisme ou les combats entre sunnites et chiites en Islam. Dans la pratique et même sans se montrer spécialement inféodé au marxisme, force est de constater que les raisons de ces guerres sont plus souvent qu'on ne l'affirme des raisons économiques ou géopolitiques..