Accueil |

High frequency active auroral research program

le projet HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) est un projet d'étude des États-Unis pour le contrà´le partiel de l'ionosphère, dirigé conjointement, par l'armée de l'air, la marine, et l'université d'Alaska.

Il utilise notament la technologie IRI (ionospheric research instrument) permettant de modifier localement la ionosphère, par excitation via des ondes à  haute fréquence HF, et ainsi, d'étudier les comportements climatiques et les modifications sur les communications longues distance.

Les sites d'investigation sont pres de Gakona, Alaska (lat. 62.39° Nord, long 145.15° Ouest). Une aire importante de 180 tours aériennes est en cours d'errection à  un coà»t initial de 30 millions de $US afin de faire une table de transmetteurs en phase, nommé IRI. HAARP est le 3eme sitre de recherche ionosphérique États-uniens, les autres étant dans les environs de l'observatoir d'Arecibo à  Porto Rico, et prochde de Fairbanks en Alaska. Une station de recherche Européene est située près de Tromsà¸, en Norvège.

Sommaire
1 Sujet de contreverse
2 Voir aussi
3 Lien externe

Sujet de contreverse

Certains y voient, étant donné la participation militaire au projet, un outil de combat, via des changements climatiques, et de l'espionnage et interferences des telecommunications.

Marc Filterman, notament dans son livre 'Les Armes de l'Ombre', décrit cet technologie comme responsable de la tempête de 1999 en France.

Voir aussi

Météorologie | Télécommunications

Lien externe

http://www.haarp.alaska.edu Site Officiel en anglais
Version en ligne du livre 'Les Armes de l'Ombre'