Accueil |

Hipparque (astronome)

   

Hipparque, en grec ancien Ἳππαρχος (v.190 av. J.-C–120 av. J.-C), astronome, géographe et mathématicien grec.

Hipparque est né en Nicée, en Bithynie (actuellement en Turquie), et est probablement mort sur l'île de Rhodes. On sait qu'il a été actif au moins entre 147 et 127 av. J.-C.

Hipparque est considéré comme le plus grand astronome d'observation de l'antiquité. Il fut le premier Grec à  développer des modèles quantitatifs et précis du mouvement de la Lune et du Soleil. Pour cela, il utilisa les observations et les connaissances accumulées pendant des siècles par les astronomes chaldéenss de Babylone.

Il fut aussi le premier à  compiler une table trigonométrique; ce qui lui permit de résoudre tous les triangles. Avec ses théories lunaires et solaires et ses tables trigonométriques, il fut probablement le premier à  développer une méthode fiable pour prédire les éclipses solaires. Parmi ses autres réalisations, on peut citer la découverte de la précession, la compilation du premier catalogue d'étoiles et probablement l'invention de l'astrolabe.

Trois siècles plus tard, Ptolémée dépendit fortement des travaux d'Hipparque. Néanmoins, sa synthèse de l'astronomie surpassa les travaux d'Hipparque : bien que ce dernier ait écrit au moins 14 livres, seul son commentaire sur le poème d'Aratos sur l'astronomie populaire (Toon Aratou kai Eudoxou Fainomenoon exegesis) a été préservé par les copistes. En conséquence, on sait relativement peu sur lui.

Vie et œuvre

La majeure partie de ce qu'on connaît à  propos d'Hipparque provient de l'Almageste de Ptolémée. Il existe aussi quelques références à  son sujet fait par Pappus d'Alexandrie et Théon d'Alexandrie dans leurs commentaires de l'Almageste, dans le Geographia de Strabon et dans l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien.

Il y a une forte tradition que Hipparque soit né en Nicée, un ancien royaume au nord-ouest de l'Asie Mineure, actuellement situé en Turquie. On ne connaît pas exactement les dates de sa vie, mais Ptolémée lui attribue des observations astronomiques de -147 à  -127; des observations antérieures, à  partir de -162, peuvent aussi avoir été faites par lui. La date de sa naissance, aux environs de -190 a été calculée par Jean Baptiste Delambre en se basant sur des indices concernant ses travaux. Hipparque doit avoir vécu quelques temps après -127 car il analysa et publia ses dernières observations. Hipparque obtint des informations provenant d'Alexandrie et de Babylone, mais on ne sait pas si et quand il visita ces endroits.