Accueil |

Histoire de la méthode

(en construction)

La philosophie est liée aux recherches méthodologiques, puisqu'elle s'efforce de produire un discours cohérent sur le monde et sur l'homme. Ses recherches sont variées : logique, rhétorique, méthode expérimentale, etc.

Cet article a pour but de regrouper en une seule présentation les différentes méthodes qui concernent la philosophie. La présentation en est faite d'un point de vue historique, en indiquant les grandes étapes et en renvoyant aux articles des philosophes les plus importants de ce point de vue.

Sommaire
1 Les origines
2 Développement de la dialectique
3 La Logique
4 La méthode expérimentale dans l'Antiquité
5 Méthode expérimentale
6 Le siècle de la méthode
7 L'empirisme
8 La méthode transcendantale
9 La méthode progressive-régressive (dialectique)
10 Bibliographie
11 Voir aussi

Les origines

On attribue aux philosophes Présocratiques des découvertes mathématiques et astronomiques qui supposent les opérations logiques de l'induction et de la déduction. Ainsi, quand Thalès, dans le domaine de la physique, énonce que « tout est eau Â», cela implique un effort de généralisation à  partir de faits observés, généralisation que l'on nomme induction. Mais il est difficile de répondre à  la question de savoir si ces philosophes avaient consciemment élaboré une telle méthode, car nos sources sur ce sujet sont peu crédibles.

Développement de la dialectique

Parménide

Le philosophe Parménide et surtout son élève Zénon d'Élée sont pour nous, autant que nous pouvons le savoir, les véritables fondateurs de la dialectique, qui est une forme de dialogue par questions et réponses. En tant que recherche de la vérité, cette méthode est ontologiquement dirigée : on peut expliquer la naissance de la dialectique par la pensée de l'être de Parménide, exprimée dans les fragments du poème De la Nature (Peri phusis). La thèse soutenue par Parménide est que l'être est, que le non-être n'est pas, ce qui peut-être considéré comme une formulation métaphysique du principe de contradiction, établissant la possibilité d'une discussion logique ou d'un raisonnement de forme discurcive (voyez l'interprétation d'Aristote au livre gamma de la Métaphysique).

Cette thèse a pour conséquence que l'on ne saurait rien affirmer du devenir. En termes de logique (formulation développée plus tard par les philosophes Mégariques), on ne peut prédiquer d'un sujet que ce qu'il est, ce qui entraîne l'impossibilité d'énoncer autre chose que des tautologies. Ce piège logique de la dialectique sera un vrai dilemme pour les philosophes ultérieurs qui auront bien du mal à  le résoudre (voir plus loin, Platon)

Zénon

Zénon d'Élée, d'après certains dialogues de Platon (voir le Parménide), se serait attaché à  défendre la thèse de son maître en développant, à  l'intérieur des règles dialectiques, une méthode de réfutation par examen de toutes les hypothèses qui découlent d'un énoncé.

Platon

La Logique

La méthode expérimentale dans l'Antiquité

Méthode expérimentale

Le siècle de la méthode

L'empirisme

La méthode transcendantale

La méthode progressive-régressive (dialectique)

Bibliographie

Voir aussi

Logique ; Dialectique ; L'Art d'avoir toujours raison ; Philosophie