Accueil |

Histoire des mathématiques

   

On situe habituellement la naissance de la démonstration mathématique en Grèce antique, bien qu'on sache que le calcul numérique et des algorithmes de résolution d'équations étaient connus des Babyloniens et que la géométrie et les fractions était déjà  pratiquées par les Égyptiens.

Les mathématiques arabo-musulmanes ont poursuivi les traditions grecques (pour la géométrie), babyloniennes (pour l'algèbre) et indiennes (pour la numération).

Depuis la fin du Moyen à‚ge, les mathématiques occidentales ont fait la synthèse des traditions précédentes, avec tout de même jusqu'au XIXe siècle une prédominance d'Euclide.

Un peu à  part, car la démonstration à  la grecque n'y existe pas (avec cependant une vérification et une amélioration poussées des algorithmes), les mathématiques chinoises étaient spécialisées dans les algorithmes de résolution approchée d'équations de n'importe quel degré (c'est-à -dire trouver une solution) ainsi que dans les systèmes d'équations et la géométrie.

Liens externes