Accueil |

Histoire du Mexique

   

Sommaire
1 Époque précolombienne
2 La conquête
3 L'époque coloniale
4 La guerre d'indépendance et l'indépendance
5 Intervention française
6 Le régime de Porfirio Dà­az
7 La Révolution mexicaine
8 Le PRI au pouvoir
9 Le XXIe siècle
10 Liens

Époque précolombienne

Les premiers hommes seraient arrivés par le Nord en traversant le détroit de Béring.

Le Mexique a été occupé par l'homme depuis environ 10 000 avant J.-C. De nombreux vestiges de cette période ont été retrouvées comme par exemple l'homme fossile de Tepexpan.

De grandes civilisations s'installèrent dans ce pays : les civilisations aztèque, maya, olméque et toltéque. Le nom de Mexico proviendrait selon certaines sources du dieu aztèque Mextli, ou selon d'autres d'après le nom d'une classe de dirigeants aztèques les Meshika.

La conquête

Voir aussi Conquête de México

Hernà¡ndez de Cà³rdoba et Juan de Grijalva explorèrent les cà´tes méridionales du Mexique, respectivement en 1517 et 1518. Le conquistador Hernan Fernando Cortés envahit le pays au nom de l'Espagne en 1517, après avoir débarqué à  l'emplacement de l'actuelle Veracruz. Lorsqu'il débarqua là , il baptisa cette ville le long de la cà´te Puerto de la Villa Rica de la Vera Cruz. à€ cet époque, les Aztèques étaient le groupe dominant. Ils pensaient que conformément aux anciennes légendes toltèques, que les conquistadors espagnols étaient envoyés par les dieux. Pour cette raison, les aztèques ne montrèrent que peu d'oppositions à  l'avance des conquistadors, mais plus tard, ils marquèrent leur opposition lorsqu'ils se rendirent compte qu'ils n'étaient pas des dieux. Après plusieurs batailles au cours desquels les armées espagnoles étaient proche de la défaite, les conquistadors parvinrent finalement à  encercler Tenochtitlan, la capital de l'empire aztèque et entammèrent le siège. Les Aztèques furent défaits en 1521.

L'époque coloniale

Il s'agit de la période qui s'étend entre la défaite de l'empire aztèque jusqu'à  l'indépendance du Mexique, c'est-à -dire entre 1521 et 1821.

La conquête et l'époque colonial fit émerger un nouveau groupe ethnique : les métisses. Il s'agit des enfants que les conquistadors eurent avec les femmes indigènes. C'était le début de la mélange des deux cultures.

L'actuelle Mexique faisait partie de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne (Nueva Espaà±a en espagnol). La Nouvelle-Espagne recouvrait le territoire de l'actuelle Mexique mais aussi environ 2 millions d'autres km² dans le Sud Ouest des États-Unis. La frontière nordique de la Nouvelle-Espagne n'était pas définie avec précisions.

La guerre d'indépendance et l'indépendance

Voir aussi Guerre d'indépendance du Mexique

Miguel Hidalgo, un prêtre descendant des Espagnols, aux idées progressistes, fut un pionnier de la guerre d'indépendance. La déclaration d'indépendance remonte au 16 septembre 1810.

On peut citer Maria Morelos, Vicente Guerrero, le général Augustin de Iturbude et le général Antonio Lopez de Santa Anna parmi les personnages clés de la guerre d'indépendance. En 1821, 11 ans après le déclenchement de la guerre d'indépendance, l'armée rebelle entra dans la capitale. En réalité, elle s'achéva en 1821, 11 ans après son déclenchement.

Intervention française

Voir aussi expédition du Mexique

Lorsque Napoléon Ier envahit l'Espagne, il mit son frère à  la tête de l'Espagne. Les conservateurs mexicains et les riches propiètaires fonciers qui soutenaient la famille des Bourbons qui étaient avant au pouvoir n'ont pas apréciés les politiques relativement plus libérales de Napoléon. Cette situation créa une alliance particulière au Mexique : les libéraux qui voulaient un Mexique démocratique s'allièrent aux conservateurs qui étaient favorbales aux bourbons et qui voulaient retrouver la situation antérieur à  l'invasion de Napoléon. Les deux camps pensaient tous deux que le Mexique devait être indépendante et décider seul son avenir.

En 1862-1867, le Mexique fut occupé par les forces françaises lors de l'expédition du Mexique qui amena la création de l'empire éphemère de Maximilien de Habsbourg.

Le régime de Porfirio Dà­az

Le régime de Porfirio Dà­az aussi connu sous le nom de Porfiriato commença quelque temps après le décès de Benito Juà¡rez. Ce régime dura environ trente ans même s'il avait promis avant d'arriver au pouvoir qu'il était opposé aux réelections. Dà­az encouragea les investissements etrangers. Il s'appuya aussi sur les conseils de positivistess connu sous le nom de cientificos. Les mouvements d'oppositions furent parfois durement reprimés comme ce fut le cas par exemple lors des grèves des ouvriers du textile à  Nogales dans l'État de Veracruz.

La Révolution mexicaine

Pour un article de fond, voir guerre civile mexicaine

Porfirio Dà­az au pouvoir depuis une trentaine d'années voulait à  nouveau se représenter aux élections présidentielles de 1910 mais Francisco Madero, annoça aussi sa candidature. Dà­az fit emprisoner Madero puis le relà¢cha.Les autorités déclarèrent que Dà­az avait gagné les élections haut la main et que Madero n'avait recueilli que quelques centaines de voix à  travers tout le pays. De nombreuses personnes estimèrent qu'il y a avait eu une fraude flagrante dans les élections et se rebellèrent. Ainsi, débuta la guerre civile mexicaine, aussi appelée révolution mexicaine.

Madero prépara le Plan de San Luis document dans lequel il demandait aux Méxicains de prendre les armes contre les autorités.

Parmi les meneurs des mouvements armées se trouvaient Venustiano Carranza, Pascal Orozco, Pancho Villa et Emiliano Zapata.

Le PRI au pouvoir

En 1938, le président nationalise la production de pétrole en créant Pemex. à€ la fin des années 30, le gouvernement mexicain offrit l'asile aux opposants à  Franco.

L'Allemagne coula deux navires mexicains au cours du mois de mai 1942. Devant le refus de payer des dommages et intérêts, le parlement mexicain déclara la guerre le 2 juin 1942. L'aviation mexicaine participa à  la Guerre du Pacifique. Le gouvernement de Manuel àvila Camacho entra ainsi dans la Seconde Guerre mondiale aux cà´tés des Alliés.

Le 2 octobre 1968, la police tira sur des étudiant à  Tlatelolco, dans la capitale. 300 personnes auraient été tués, et de nombreuses personnes furent arrêtés.

Le gouvernement dévalua le peso en 1976 et 1982

Carlos Salinas de Gortari, candidat du PRI, remporta les élections présidentielle de 1988. L'Instituto Federal Electoral, organisation chargée d'organiser les élections et d'en assurer le bon déroulement fut créée aux débuts des années 90.

La campagne électorale de 1994 fut entachée par l'assassinat de Luis Donaldo Colosio. 1994 fut marqué par plusieurs événements. D'une part, l'ALENA, accord de libre échange entre les 3 pays d'Amérique du Nord entra en vigueur le 1er janvier, d'autre part, une grave crise économique frappa le pays en raison de la forte récession qui suivit la dévaluation du peso. En outre, Ernesto Zedillo succéda à  Carlos Salinas à  la présidence. Finalement le sous-commandant Marcos, du Chiapas, marqua son opposition au gouvernement central.

Le XXIe siècle

Des élections présidentielles et législatives eurent lieu le 2 juillet 2000.

Vicente Fox Quesada, membre du PAN (Partido Accià³n Nacional), remporta les élections présidentielles et devint le premier président n'appartenant pas au PRI (Partido de la Revolucion Institucional) depuis plus de 70 ans. En effet, Vicente Fox avait recueilli 43% des voix, alors que Francisco Labastida obtenait 37% des suffrages (Partido Revolucionario Institucional) et Cuauhtémoc Cà¡rdenas 17% (Partido de la Revolucià³n Democrà¡tica)

Le PRI a obtenu 209 sièges à  la Chambre des députés et 60 au Sénat, le PAN 208 et 46, le PRD 51 et 15.

En 2003, la crise irakienne avait mise le gouvernement dans une situation quelque peu délicate : 80% des exportations vont aux États-Unis, une part importante de la population était contre la guerre, le Mexique occupait l'un des 15 sièges au Conseil de sécurité de l'ONU, absence de régularisations des illégaux aux États-Unis. D'ailleurs, le Mexique occupa la présidence au Conseil de sécurité en avril 2003. En ce qui concerne l'immigration, les États-Unis se sont désintéréssés depuis les attentats du 11 septembre 2001, de la régularisation des quelques 4 millions d'illégaux aux États-Unis, ce qui déçu le gouvernement.

Le 12 juillet 2002, de violents heurts opposent les paysans de Atenco, dans la banlieue de Mexico, et les forces de l'ordre. 33 personnes seraient blessés à  la suite d'une protestation contre les expropriations et la création d'un nouveau aéroport non loin de la capitale.

En 2003, la situation économique reste préocupante : pauvreté surtout chez les indigènes et dans les États du Sud, chà´mage, faiblesse du système santé publique.

Le lundi 29 mars 2004, le Mexique signe le Traité de non prolifération des armes nucléaires et s'engagent donc à  autoriser des inspections surprises de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Le Mexique devient le 81e pays à  adhérer à  ce pacte.

Liens

Liens internes

Lien externe