Accueil |

Horace

Quintus Horatius Flaccus (Venouse 8 décembre 65 av J.C - Tivoli 8 av J.C), plus connu sous le nom de Horace est un des poètes lyriques latins les plus importants. Il nous a laissé de nombreuses expressions dont la plus connue est sans doute carpe diem.

Sommaire
1 Sa vie
2 Ses Å“uvres

Sa vie

Bien que fils d'un esclave affranchi, Horace est né libre. Son père était coactor, c'est-à -dire caissier des ventes aux enchères. Après une enfance à  la campagne, son père lui offre de faire des études, le poussant même à  partir. Horace part donc à  Rome puis à  Athènes afin d'y étudier le grec et la philosophie.

Après l'assassinat de Jules César en 44 av J.-C, Horace est enrà´lé par l'armée et se retrouve sous le commandement de Brutus. Il est présent lors de la bataille de Philippes qui se solde par une défaite face aux troupes de Marc Antoine et Octave (qui deviendra l'empereur Auguste) et en réchappe en fuyant. Quand une amnestie est déclarée pour ceux qui avaient combattu contre le vainqueur Auguste, il retourne en Italie o๠il apprend la mort de son père et la confiscation de ses propriétés. Horace en est donc réduit à  la pauvreté. Il trouve une place de scribe auprès d'un questeur et peut se consacer à  la poésie. Il commence à  écrire les Épodes et quelques satires.

En 34-35 av J.-C il publie un premier recueil de Satires. Ses poèmes plaisent à  Virgile, alors poète-lauréat qui l'introduit notamment auprès de Mécène, ami et confident d'Auguste et surtout protecteur des arts. Mécène le prend sous sa protection et l'introduit dans les cercles politiques et littéraires. Il lui offre aussi une propriété près de Tibur (aujourd'hui Tivoli) afin qu'il puisse se reposer loin de l'agitation de Rome.

A la mort de Virgile, en 19 av J.-C, la fonction de poète-lauréat revient à  Horace.

Ses Å“uvres

Les Satires

Horace en a écrit deux recueils, l'un de dix satires et l'autre de huit. C'est l'occasion de dire ce qu'il pense notamment sur des questions éthiques et de juger ou dénoncer les comportements de ses contemporains. Les satires sont libres de forme, il n'y a pas de contrainte. Tous les genres sont donc permis et des dialogues cà´toient des récits ou encore des fables.

Les Épodes

Il s'agit d'un recueil de courts poèmes. Divers thèmes sont abordés : la politique ou la peur d'un retour de la guerre civile mais aussi des thèmes plus personnels comme la vie à  la campagne qu'il affectionne tant.

Les Odes

Il s'agit de quatre recueils de longs poèmes, portant essentiellement sur des sujets mythologiques. Elles sont considérées comme les Å“uvres poétiques les plus importantes d'Horace. Bien que certains poèmes traitent de politique, la plupart rendent hommage à  des valeurs comme l'amitié, l'amour ou la paix. Il y est souvent fait référence aussi bien à  la mythologie grecque que romaine. Horace s'inspira beaucoup pour ces Å“uvres du poète Sappho.

Les Épîtres

Il en existe trois recueils mais le dernier, l'Épître aux Pisons, est souvent considéré à  part et est plus connu sous le nom d'Art poétique. Les Épîtres rassemblent des lettres o๠il expose ses points de vue. En fait, elles ressemblent pour beaucoup à  des satires mais elles ont des destinataires et Horace, tout en abordant les mêmes thèmes, y est beaucoup moins virulent, sans doute une conséquence de l'à¢ge...