Accueil |

Industrie

L'industrie est l'ensemble des activités humaines tournées vers la production de biens et de servicess. Toutefois, ce terme sous-entend généralement une certaine division du travail, contrairement à  l'artisanat, o๠la même personne peut assurer l'ensemble des processus : fabrication, commercialisation, gestion. Il y a donc aussi une certaine notion d'échelle, et on parle de "quantités industrielles" lorsque la production est importante.

Sommaire
1 Histoire de l'industrie
2 Les secteurs et les domaines
3 L'industrie et son environnement
4 Le processus industriel
5 Les aspects juridiques
6 Articles connexes

Histoire de l'industrie

L'émergence de nouvelles technologies et les énergies disponibles ont profondément bouleversé l'industrie au cours des révolutions industrielles. Celles-ci ont marquées des étapes décisives dans l'histoire de l'industrie.

Préhistoire

La préhistoire voit l'apparition des premières activités humaines qui peuvent être qualifiées d'industrielles, en excluant celles qui sont liées à  l'agriculture.

L'homme préhistorique a besoin de nourrir sa famille, de se protéger des intempéries, des animaux sauvages, de ses ennemis : ce sont les premières motivations des activités qu'il exerce, dans le cadre des familles et des tribus oà¹, très tà´t, une spécialisation a dà» exister, en fonction du sexe ou des aptitudes particulières de chacun. Le terme de préhistoire n'a pas la même signification, en termes de chronologie, d'une civilisation ou d'un peuple à  l'autre. L'homme se préoccupe davantage d'activités intellectuelles ou abstraites lorsque les besoins essentiels sont satisfaits, même si quelques communautés comme certains moines, hermites voire tribus savent concilier la satifaction de ces derniers besoins et leurs vie spirituelle.

Les plus anciens témoins de l'activité humaine sont les objets en matériaux peu destructibles : ce sont les outils et armes en pierre, d'abord taillée, puis polie. Il est vraisemblable que d'autres techniques utilisant des matériaux végétaux on été développées très tà´t, mais les témoins en ont disparu.

La découverte des possibilités du feu a été la source de plusieurs progrès : métallurgie (du bronze puis du fer), poterie, eux-mêmes à  la source d'autres développements.

Antiquité

La poterie fut l'une des plus importantes industries de l'Antiquité. La production d'ateliers tels que La Graufesenque et Lezoux en témoigne. Dans ses ateliers, plusieurs dizaines de milliers de vases pouvaient en effet être cuits à  chaque fournée.

La filature se développe dès cette époque autour de fibre végétale (genêt, etc.) ou animale (laine de moutons, etc.). La toile de genêt, tissu servant à  confectionner entre autres des vêtements et des voiles de navires, est fabriquée par les Romains et les Carthaginois à  l'aide de fibres de genêt d'Espagne.

Moyen à‚ge

De nouvelles techniques apparaîssent au Moyen à‚ge, et avec elles de nouvelles productions. Le XIIIe siècle voit par exemple l'apparition de l'utilisation du charbon comme combustible. L'industrie drapière se développe en Flandre. Les nombreuses guerres nécessitent une production importante dans certains domaines, ainsi, le Clos des Galées à  Rouen constituait un grand arsenal de la royauté française - dans les années 1340 il parvient à  livrer des projectiles (arc et arbaètes) par dizaines de milliers, des armes et armures par dizaine, voire par centaines. La construction de chà¢teaux forts ou de cathédrales associait des centaines d'hommes sur les chantiers.

La principal innovation « industrielle Â» du Moyen à‚ge est la généralisation du moulin, découvert à  la fin de l'Antiquité, qui assujettit la force de l'eau ou du vent : il y a certes les moulins pour le blé, mais les moulins trouvent d'autres usages : moulin à  fouler ou fouleret, moulin à  tan, à  papier, etc.

Renaissance

Période moderne

XVIIe siècle

En France,
Jean-Baptiste Colbert développe les manufactures dont les Gobelins, la manufacture d'armes de Saint-Étienne, Beauvais pour les tapisseries (1644), Aubusson pour les tapis, Reuilly reçoit une « manufacture de glaces, cristaux et verre Â» – qui deviendra Saint-Gobain –, la bonneterie à  Troyes, la draperie à  Abbeville, la papeterie à  Angoulême. La faà¯ence a alors remplacé la céramique et de grands centres de production sont créés comme la manufacture de Rouen.

XVIIIe et XIXe siècle

L'à¢ge industriel est aussi important que l'apparition de l'agriculture au Néolithique ; il y apparaît en effet une idée de rupture avec le passé. L'à¢ge industriel est caractérisé par une croissance durable et irréversible de la production industrielle, accompagnée de transformations dans l'organisation de la production et dans les sociétés.

Les créations de manufactures sepoursuivirent au XVIIIe siècle : une manufacture de porcelaine s'établit au chà¢teau de Vincennes avant de déménager à  Sévre o๠elle se frea une réputation.

Malgré les crises difficilement reçues par les contemporains, la tendance générale de la période 1790-1939 est caractérisée par l'expansion.

La première révolution industrielle commence aux alentours de 1790, pour se terminer aux prémices de la seconde révolution industrielle. Les inventions motrices de cette période sont liés à  la vapeur et au charbon ; ses centres d'activitées se situent au Royaume-Uni et en France.

La deuxième révolution industrielle commence aux alentours de 1850, et s'arrête aux environs de la fin de la seconde guerre mondiale. Les inventions principales de cette période ont un rapport direct avec l'exploitation de l'électricité.

Trois facteurs ont permis à  cette deuxième révolution industrielle d'aboutir :

XXe siècle et début du XXIe siècle

et après...

Les secteurs et les domaines

Traditionnellement, trois secteurs économiques principaux sont identifiés selon la nature de l'industrie : le secteur primaire concerne la collecte et l'exploitation directe de ressources naturelles (matériaux, énergie, et certains aliments), le secteur secondaire concerne les industries de transformation (agissant sur une matière) et le secteur tertiaire regroupe les industries du service (essentiellement immatériel : assurances, intermédiation, administration, nettoyage, etc.).

L'industrie et son environnement

Environnement physique

Exploitation des ressources naturelles

Rejets et Pollution

Environnement économique

Comptabilité

Environnement social

Le processus industriel

Les aspects juridiques

Dans toute forme d'industrie on retrouve un procédé, une méthode de production. Souvent, leurs inventeurs cherchent à  les protéger pour éviter que d'autres ne viennent les concurrencer. C'est en partant de ce principe de propriété intellectuelle qu'ont été mis au point un certain nombre d'outils utilisés pour protéger un procédé, comme le brevet.

Ensuite, entre le fournisseur et le client apparaît la notion de contrat, qui fixe par écrit les termes d'un accord (commercial, d'assistance technique, de formation...).

Articles connexes