Accueil |

Intelligence artificielle

         

L'Intelligence Artificielle, domaine de l'informatique, s'attache à  rendre une machine de Turing (un ordinateur) intelligente, c'est-à -dire qu'elle puisse élaborer un type de raisonnement tel que le ferait un être humain. Ceci revient généralement à  mettre au point, à  partir de certaines théories, de nouveaux algorithmes permettant certaines prises de décisions adéquates (c'est-à -dire comme un être humain pourrait l'effectuer) face à  une certaine classe de problèmes réputés être difficiles.

Sommaire
1 Description.
2 Les courants de pensée.
3 Domaines d'application de l'intelligence artificielle.
4 Précurseurs de l'intelligence artificielle.
5 Principaux projets et réalisations de l'intelligence artificielle.
6 Principales techniques liées à  l'intelligence artificielle.
7 Spécialistes de l'intelligence artificielle.
8 L'intelligence artificielle au cinéma.

Description.

Une hypothèse forte.

L'hypothèse forte est à  la base de la discipline : la possibilité de créer certaines formes numériques d'intelligence artificielle (et donc non naturelle) qui peuvent véritablement penser, raisonner, et éprouver une conscience d'elles mêmes.

Une hypothèse faible.

L'hypothèse faible est en quelque sorte plus "raisonnable". Elle considère qu'il est possible de construire des systèmes, des algorithmes capables de raisonner et de résoudre des problèmes. Mais, cette fois, la machine semble agir comme si elle était intelligente.

C'est principalement sur base de cette hypothèse que la plupart des techniques actuelles d'intelligence artificielle sont utilisées.

Les courants de pensée.

Ce sont en quelque sorte le cybernéticiens qui sont à  la base de la formalisation de l'intelligence artificielle. En effet, la cybernétique naissante des années quarante revendiquait très clairement son caractère pluridisciplinaire et se nourrissait des contributions les plus diverses : neurophysiologie, psychologie, logique, sciences sociales, ... Et c'est tout naturellement qu'elle envisagea deux approches des systèmes, deux approches reprises par les sciences cognitives et de ce fait l'intelligence artificielle :

Ces deux approches sont respectivement à  la base des hypothèses de travail que constituent le cognitivisme et le connexionisme.

Le cognitivisme.

Le cognitivisme prà´ne le fonctionnement computationnel du cerveau et des mécanismes biologiques en général. Il considère que le vivant, tel un ordinateur, manipule des symboles élémentaires.

Le connexionisme.

Le connexionisme, se référant aux processus auto-organisationnels, envisage la cognition comme le résultat d'une interaction globale des parties élémentaires d'un système.

Domaines d'application de l'intelligence artificielle.

Si le projet de l'intelligence artificielle se réalisait, il aurait des implications très importantes dans notre vie quotidienne, par exemples :

En l'état, les réalisations actuelles de l'intelligence artificielle peuvent être regoupées en différents domaines, tels que: Au fil du temps, certains langages de programmation se sont avérés plus aptes à  traiter des problèmes d'intelligence artificielle. Parmi ceux-ci, Lisp et Prolog sont sans doute les plus célèbres, bien que dorénavant ils soient souvent délaissés au profit d'autres langages tels que C ou C++.

Dans l'informatique ludique (les jeux vidéo), l'Intelligence Artificielle (IA) est un domaine en pleine expansion. En effet les nouvelles générations de cartes vidéo traitent un grand nombre d'opérations auparavant dévolues au processeur. Le processeur est donc moins sollicité pour l'affichage et les programmeurs peuvent utiliser sa puissance pour développer des systèmes d'IA plus perfectionnés.

L'intelligence artificielle connut un essor important pendant les années 1960 à  1980, mais à  la suite de résultats décevants par rapport aux espoirs engendrés, son succès s'estompa pendant les années 1990.

D'après certains auteurs, les perspectives de l'intelligence artificielle pourraient avoir des inconvénients, si par exemple les machines devenaient plus intelligentes que les humains, et finissaient par les dominer, voire (pour les plus pessimistes) les exterminer...

Toutes ces possibilités futures ont fait l'objet de quantités de romans de science fiction, tels ceux d'Isaac Asimov ou William Gibson.

Précurseurs de l'intelligence artificielle.

Si les progrès de l'intelligence artificielle sont récents, ce thème de réflexion est tout à  fait ancien, et il est apparaît régulièrement au cours de l'histoire. Les premiers signes d'intérêt pour une intelligence artificielle et les principaux précurseurs de cette discipline sont les suivants.

Automates

Pensée automatique.

Les processus cognitifs peuvent-ils se réduire à  un simple calcul ? Et si tel est le cas, quels sont les symboles et les règles à  employer ?

Les premiers essais de formalisation de la pensée sont les suivants :

Principaux projets et réalisations de l'intelligence artificielle.

La liste ci-dessous indique les projets et les réalisations marquants dans le domaine de l'intelligence artificielle. La quasi-totalité de ces travaux ont été accomplis aux États-Unis, et il est à  noter qu'une bonne part d'entre eux ont été financés par l'armée américaine. L'un des principaux financeurs de ces travaux fut la DARPA (Defense Advanced Rechearch Project Agency), célèbre pour avoir initié le réseau Arpanet, qui a donné naissance à  Internet.

Grà¢ce à  une procédure inventée par Frank Rosenblatt, l'apprentissage du Perceptron se fait par correction d'erreur, en modifiant les coefficients de poids des signaux entre les cellules. En 1969, Marvin Lee Minsky et Seymour Papert publièrent un ouvrage intitulé Perceptrons, qui démontrait certaines limitations de ces modèles. En particulier, le Perceptron ne peut pas effectuer l'opération binaire de parité (OU exclusif ou XOR). L'autorité de ces auteurs, ainsi que le décès accidentel de Frank Rosenblatt, entraîna un quasi-arrêt des recherches dans ce domaine pendant près de 15 ans, jusqu'à  l'apparition des réseaux multicouches de neurones.

Principales techniques liées à  l'intelligence artificielle.

Spécialistes de l'intelligence artificielle.

  Très bon site d'information sur l'intelligence artificielle (en anglais)
  Le projet de Douglas Lenat (en anglais)
  Dossier introductif sur la vie artificielle

L'intelligence artificielle au cinéma.

Le personnage central est certainement l'aboutissement ultime - mais pour l'instant seulement imaginaire de l'intelligence artificielle : un enfant-robot doué d'émotions et de sentiments. Minsky