Accueil |

Internet citoyen

Apparue en France en 1995 à  l'occasion d'un appel au G7 lancé par un collectif de sociologues et de philosophes (cf [1]), l'expression internet citoyen englobe les usages et les outils liés à  Internet et dédiés à  des actions non commerciales.

On peut décrire l'« internet citoyen » par les caractéristiques suivantes :

Des associations, des élus prennent le parti de défendre l'internet citoyen pour une société de l'information qui respecte les identités et la pluralité, qui évite de créer ou renforcer des élitismes, et qui veille à  la non-marchandisation des outils indispensables aux usages d'intérêt général et de service public (favorisant notamment les systèmes basés sur les licences libres).

Les expériences les plus intéressantes du Net sont celles qui concernent de nouvelles façons de coopérer à  des tà¢ches d'intérêt commun, ce qui constitue l'essence même de la politique. Les principes régissant les droits de lecture, modification, contrà´le ou modération sur un site (comme par exemple celui sur lequel vous lisez ces lignes en ce moment) ressemblent beaucoup fonctionnellement à  ce qu'est une Constitution pour un pays.

Deux mécanismes d'autorégulation particulièrement intéressants à  suivre sont ceux de Slashdot et celui de la Wikipedia.