Accueil |

Invention du cinéma

Cet article fait partie de la série
Cinéma
Listes
Acteurs/actrices
Réalisateurs/réalisatrices
Scénaristes
Films (titres français)
Films non francophones
Voir aussi
L'invention du cinéma
La projection
Les festivals
Les récompenses
Les genres
Les effets spéciaux
Sociétés de production
françaises
américaines
Cinémas nationaux
Allemagne-Chine
France-Inde
Japon-Russie
États-Unis

Les origines

Contrairement à  ce qui est souvent entendu, le cinéma n'a pas été « inventé Â» par les frères Lumière. En effet, bien que leur cinématographe ait représenté une étape décisive dans l'histoire du cinéma, cet outil technique fut mis au point après soixante ans de tà¢tonnements, de recherches, d'échecs et d'avancées par une série de chercheurs, de scientifiques et d'amateurs inconnus qui tout au long du XIXe siècle ont eu le désir de faire bouger les images (désir qui hantait l'humanité depuis toujours, tout comme le désir de voler ou celui de fabriquer un être « vivant Â»).

Les avancées scientifiques du XIXe siècle, en occident, qui étaient nécessaires pour que le cinéma apparaisse furent :

Il fallut ensuite les découvertes de : En fin de parcours sont arrivés plusieurs personnages qui ont inventé divers appareils permettant de projeter ces images sur un mur ou un écran, hors de la boîte fermée (à  laquelle on collait l'Å“il et qu'Edison a exploité comme machine à  sous). La machine la plus performante étant celle des frères Lumière, une caméra-projecteur.

Le cinéma doit son essor à  (entre autres) l'enjeu commercial qu'il représentait. D'abord exploité dans les fêtes foraines, il devient très vite un art populaire. Les frères Pathé envoient des cameramen à  travers le monde pour en ramener des scènes typiques sous forme de documentaires. Les premiers films traitent d'amour, d'épopées (premiers westerns), de burlesque. Précurseur en matière d'effets spéciaux, Georges Méliès réalise Le voyage dans la lune avec des effets de trompe-l'Å“il.

Voir aussi