Accueil |

Jamaà¯que

              

La Jamaà¯que est un pays des Caraà¯bes situé sur l'île du même nom, faisant partie des Antilles, situé au sud de Cuba et à  l'ouest de l'île Hispaniola, territoire d'Haà¯ti et de la République dominicaine.
Jamaà¯que
(Détails) (Agrandissement)
Devise nationale : Out of Many One People
Langue officielle anglais
Capitale Kingston
Reine Élisabeth II
Gouverneur général Howard Cooke
Premier ministre Percival James Patterson
Superficie
 - Totale
 - % eau
Classé 159e
10 991 km²
1,5 %
Population
 - Totale (est. 2003)
 - Densité
Classé 135e
1 695 867 habitants
245 hab/km²
Indépendance
 - Date
du Royaume-Uni
6 aoà»t 1962
Monnaie dollar jamaà¯cain
Fuseau horaire UTC -5
Hymne national Jamaica, Land We Love
Domaine Internet .JM
Indicatif téléphonique; 1-876

Sommaire
1 Histoire
2 Politique
3 Paroisses
4 Géographie
5 Économie
6 Démographie
7 Culture
8 Liens externes

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Jamaà¯que

Le nom du pays provient de Xamayca, signifiant la terre du bois et de l'eau, en langue des Arawaks peuple d'Amérique du Sud, qui a colonisé l'île vers les années 1000.

La Jamaà¯que fut annexée par l'Espagne après que Christophe Colomb y débarqua en 1494. Colomb l'a employée en tant que domaine privé de sa famille. L'amiral anglais Penn et le général Venables saisirent l'île en 1655. Pendant les 200 ans de règne britannique, la Jamaà¯que devint le plus grand exportateur de sucre au monde, accompli massivement par la main d'oeuvre esclave d'Afrique.

L'emploi zélé d'esclaves par la Grande-Bretagne eu comme conséquence, au début du du XIXe siècle, l'explosion de la population noire jusqu'à  un taux de 20 contre 1. Une série de révoltes suivit et en 1838 l'esclavage fut aboli.

Au cours des ces années la Jamaà¯que a progressivement gagné son indépendance de la Grande-Bretagne, et en 1958 la Jamaà¯que est devenue une province dans une nation indépendante appelée fédération des Indes occidentales. La Jamaà¯que s'est séparée de la fédération en 1962 et est depuis une nation pleinement souveraine. Le tricentenaire y fut célébré en 1955.

Politique

Article de fond : Politique de la Jamaà¯que

La Jamaà¯que est une monarchie constitutionnelle, le chef d'état est le monarque, actuellement la reine Élisabeth II.

Membre du Commonwealth depuis son indépendance en 1962.

Paroisses

Article de fond : paroisses de la Jamaà¯que La Jamaà¯que est subdivisée en quatorze paroisses : Clarendon, Hanover, Kingston, Manchester, Portland, Saint Andrew, Saint Ann, Saint Catherine, Saint Elizabeth, Saint James, Saint Mary, Saint Thomas, Trelawny et Westmoreland.

Géographie

Article de fond: Géographie de la Jamaà¯que

L'île de la Jamaà¯que est constituée de montagnes à  l'intérieur des terres entourées par une plaine cà´tière étroite. Pour cette raison, toutes les villes principales sont situées sur la cà´te. Les principales villes sont Kingston la capitale et Montego Bay.

Le climat jamaà¯quain est tropical, avec un temps chaud et humide, bien que les terres aient un climat plus tempéré.

Économie

Article de fond : Économie de la Jamaà¯que

L'économie de la Jamaà¯que est fortement basée sur des exportations de bauxite et le tourisme.

Démographie

Article de fond : Démographie de la Jamaà¯que

La quasi-totalité de la population est composée de Noirs, descendants des esclaves. La minorité blanche (1%) a cependant toujours joué un rà´le important en politique et en économique. Il y a aussi une minorité non négligeable d'immigrants indiens et asiatiques.

Culture

Article de fond : Culture de la Jamaà¯que

Le rastafarisme est une religion née dans l'île.

La Jamaà¯que a vu naître des genres musicaux à  succès, en particulier le reggae et le ska. Se sont illustrés dans ce domaine Bob Marley ou Peter Tosh. >
Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques

Liens externes


Pays du monde  |  Amérique