Accueil |

Jiu-jitsu brésilien

Le jiu-jitsu brésilien est né de la rencontre de Esae Maeda, maître japonais incontesté de ju-jitsu et de combat libre, et de la famille Gracie.

Hélio Gracie saura adapter cet art martial japonais à  son petit gabarit (1m60, 64kg) : le principe du jiu-jitsu brésilien est d'amener l'adversaire au sol pour le soumettre par des étranglements et clés diverses.

Le jiu-jitsu brésilien et son application en vale tudo (combat libre en portugais) se sont révélés particulièrement efficaces lors de la création en 1993 des Ultimate Fighting Championships ou UFC qui virent la victoire de Royce Gracie sur les plus grands maîtres en arts martiaux des États-Unis.

Aujourd'hui, des Académies de jiu-jitsu brésilien se sont créées un peu partout, chaque membre de la famille Gracie dirigeant sa propre académie (ou presque), même si le nombre de pratiquants reste restreint en Europe.

C'est un sport qui demande beaucoup d'énergie, de technique et de souplesse.