Accueil |

Joint photographic expert group

         

Cet article fait partie de la série
Photographie
Photographes
A-B-C-D-E-F
G-H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Voir aussi
Techniques
Pratique
La prise de vue
L'argentique
Le numérique
Index
Le nom Joint Photographic Expert Group (JPEG) vient du nom d'un comité créé en 1986 en fusionnant plusieurs groupes (d'o๠le Joint) de professionnels de l'industrie de l'image. Ce comité a donné son nom à  la norme de compression d'images numériques JPEG. Ensuite cette norme a donné son nom à  un format de fichier.

Généralement le terme JPEG fait référence à  la norme JPEG, formellement ISO/CEI 10918-1 ou UIT-T Recommandation T.81. Cette norme décrit une méthode de compression basée sur le DCT. Elle spécifie uniquement la transformation d'une image brute en une suite de bits. Elle ne spécifie donc pas directement comment stocker les informations sur ses dimensions, son auteur... Ceci est le rà´le d'un format de fichier.

Lorsque le terme JPEG fait référence à  un format de fichier, il s'agit en fait du format JFIF (JPEG file interchange format), qui porte l'extension de fichier .jpeg ou .jpg. Les formats TIFF ou plus récemment le format EXIF permettent aussi de contenir des images compressées selon la norme JPEG.

Le format JFIF est complémentaire du GIF et du PNG pour la publication d'image sur le World Wide Web. Bien que plus intéressant pour des photographies ou des images lourdes, la compression JPEG provoque une perte d'information (algorithme de compression destructif) pouvant aboutir à  une perte de qualité visible si l'utilisateur privilégie un taux de compression élevé. Le format JFIF ne gère ni les animations ni la transparence.

Actuellement une société détentrice de certains brevets courant sur des technologies liées intente une grande vague de procès contre les éditeurs de logiciels qui utilisent la compression JPEG.

Lien externe