Accueil |

Karaté

          

Sommaire
1 Présentation générale
2 Les origines de l'art
3 Les différentes écoles
4 Voir aussi
5 Liens externes

Présentation générale

Karate dà´ (空手道, à‹à‚‰à¦) est un art martial japonais . En langue japonaise, "kara" (空) signifie vide, "te" (手) main et "dà´" (道) la voie (le chemin), ce qui signifie donc "La voie de la main vide".

Le karaté est basé sur des techniques de frappe (mains ouvertes et fermées, pieds, coudes, genoux...), de parade, d'esquive ainsi que de balayage, de projection et de clés plus ou moins importantes selon les styles.

Pour aquérir la maîtrise de ces techniques en combat, l'enseignement comporte trois approches complémentaires : le kihon, les katas et le kumite.

Le kihon est un exercie qui consiste à  répéter dans le vide des techniques en position fixe ou avec déplacement. Viennent les katas, des enchaîments codifiés représentant un combat réel contre un ou plusieurs adversaires imaginaires. Enfin, on a le kumite, le combat.

Les origines de l'art

Le karaté a été créé par des paysans sur l'île d'Okinawa pour réagir à  l'interdiction pour les japonais de porter et de posséder des armes. Ainsi, les japonais utilisèrent leurs mains en guise d'armes. En parallèle du karaté s'est développé le Kobudo.

La racine du karaté proviennent de Chine. Ceci est du aux nombreux échanges entre Okinawa et le continent. De nombreux habitants de l'île sont partis étudier un art puis, de retour, l'ont adapté. Deux grands courants sont apparus. Du fait que la pratique de cet art était interdite par l'occupant japonais, les cours avaient lieu en secret, de nuit dans des jardins fermés.

C'est Maître Funakoshi qui introduisit le karaté sur l'archipel nippon en réalisant une démonstration devant l'empereur du Japon. Il est considéré aujourd'hui comme le père du karaté moderne.

Les différentes écoles

Plusieurs écoles, ou styles, différents ont divergé au cours du XXe siècle :

Voir aussi

Liens externes