Accueil |

La bibliothèque de Babel

« La bibliothèque de Babel Â» est une nouvelle se trouvant dans le recueil Fictions de l'écrivain Jorge Luis Borges.

Il s'agit d'une bibliothèque de taille infinie dont toutes les salles hexagonales sont diposées d'une même manière. Elle est composée d'une infinité de livres ayant tous le même format, placés dans des étagères comprenant toutes le même nombre d'étages et recevant toutes le même nombre de livres. Chaque livre a le même nombre de pages et de signes écrits au hasard ; l'alphabet utilisé comprend toujours vingt-cinq caractères.

On peut donc dire que la Bibiothèque contient tous les ouvrages qui ont déjà  été écrits ainsi que tous les autres, parmi une infinité de livres sans aucun contenu lisible (puisque chaque livre peut n'être constitué que d'une succession de lettres ne formant rien de précis dans aucune langue). Celle-ci est habitée par une race d'hommes qui ne connaît que ce monde, à  la recherche qui du livre ultime, qui d'une révélation, qui de la Vérité.

Cette nouvelle est une métaphore de la littérature et montre une grande influence de la kabbale.

Réflexions inspirées par le livre

Le thème de la « Bibliothèque de Babel » est revenu sur le devant de la scène avec l'arrivée des ordinateurs. En effet, composer toutes les suites de caractères possibles de taille donnée devenait de l'ordre du possible, dans la limite de l'explosion combinatoire.

Richard Dawkins imagine l'« ordinateur de Babel » : 4 Mo de RAM remplie de toutes les façons possibles et imaginables, parmi lesquelles forcément un certain nombre de noyaux parfaitement en ordre de marche. David Deutsch, reprenant et généralisant une idée d'Hugh Everett, estime que l'univers que nous connaissons représente précisément l'un des volumes d'une sorte de bibliothèque de Babel. Voir aussi Principe anthropique. (voir principe anthropique).

Le nombre pi a quelque chose de la bibliothèque de Babel à  lui tout seul : la suite de ses chiffres ayant toutes les caractéristiques d'une chaîne de chiffres aléatoires en termes statistiques, on devrait y trouver tà´t ou tard en examinant suffisamment de décimales successives :

Toutefois, bien que cela paraisse plausible, il n'en existe pas pour le moment de démonstration formelle (au cas o๠cette conjecture serait vraie).