Accueil |

Liturgie

  1. REDIRECT

à€ Athènes

Le mot liturgie vient du grec λειτουργια (leitourgia), de λεώς (leà´s), « le peuple Â» et de la racine εργο (ergo), « faire, accomplir Â».

La liturgie est, à  Athènes, le service du peuple, accompli par les plus riches (citoyens ou métèques), sur leur fortune personnelle : ainsi de l'office de gymnasiarque (intendant du gymnase), de chorège (paiement des membres du chœur au théà¢tre) ou de triérarque (construction et entretien d'une trière). Il y a deux classes liturgiques officielles : les Douze Cents et le groupe restreint des Trois Cents.

(Source : Pierre Carlier, Le IVe siècle grec (jusqu'à  la mort d'Alexandre), Points-Seuils, 1995.)

Chez les Juifs et les chrétiens

Dans la Bible des Septante, et le Nouveau Testament, le mot grec désigne le service du Temple.

à€ l'heure actuelle, le mot a deux sens :