Accueil |

Matière

             

L'étymologie de matière renvoie au latin materies, dans le sens de bois de construction, matière pour faire quelque chose, en vue d'une métamorphose (bois pour faire le lit). Le concept s'inscrit dans le cadre de la distinction entre le grec physis et le latin natura, qui partage déjà  les matérialistes mécanistes de l'antiquité, mais qu'on rencontre encore par exemple chez Heidegger. Notons aussi le concept de matière ouvrée chez Sartre.

La physique classique distingue deux sortes d'« objets Â» physiques : la matière, formée de particules, et le rayonnement, en particulier la lumière, décrit par des ondes. Cette distinction a été remise en cause à  partir de 1905 par Einstein. Ondes et particules sont aujourd'hui vues comme deux descriptions d'un même phénomène physique. On peut considérer que la matière est formée des particules de masse non nulle (atomes), alors que la lumière est formée de photons sans masse.