Accueil |

Messagerie instantanée

        

La messagerie instantanée (dont l'abréviation IM vient du sigle anglophone pour Instant Messaging) permet de discuter avec un interlocuteur distant connecté au même réseau, notamment Internet. Les messages, contrairement au courrier électronique, sont reçus par le destinataire presque instantanément.

La messagerie instantanée est une idée assez ancienne : sous UNIX elle existe depuis bien longtemps, grà¢ce à  la commande talk, puis sous Windows il y a eu l'équivalent avec WinPopUp. Le protocole IRC fournit, lui aussi, depuis 1988, des fonctionnalités de messagerie instantanée avancée.

Mais, la messagerie instantanée grand public a été révélée par une jeune entreprise israélienne, Mirabilis, en introduisant ICQ en 1996. Depuis, Mirabilis a été rachetée par le groupe AOL-Time Warner.

Sommaire
1 Protocoles
2 Logiciels
3 Succès
4 Liens internes

Protocoles

La plupart de ces protocoles ont été introduits par les fournisseurs de contenu arrivés sur Internet un peu avant 2000. L'avantage pour eux était, en forçant l'utilisation d'un protocole fermé et de clients précis, de pouvoir envoyer de la publicité aux abonnés et de se constituer des bases clients facilement.

L'arrivée de Jabber, qui propose un protocole ouvert, ce qui garantit son indépendance, un serveur modulaire et plusieurs clients, bouscule les acteurs qui s'étaient taillé la part du lion sur ce marché en plein essort.

Voici les principaux protocoles qui permettent de communiquer, et quelques programmes clients pour les utiliser :

Logiciels

Quelques logiciels clients permettant d'accéder à  plusieurs réseaux :
Un serveur logiciel libre est Jabber. Les autres ne sont pas libres. à€ noter que tous les clients Jabber permettent d'accéder aux autres réseaux, par le biais des transports Jabber.

Succès

En 2002, on enregistre autant d'emails que de messages instantanés échangés dans le monde ; le nombre d'utilisateurs d'IM est estimé à  360 millions.

Non qu'Internet soit plus rapide pour la messagerie instantanée que pour la messagerie électronique, ce sont surtout les arguments marketing et les interfaces optimisées pour ce médium qui en ont fait une application à  part entière des réseaux TCP/IP. Elle s'impose ainsi en concurrent direct de l'IRC qui, bien qu'ayant évolué tant au niveau des clients que des serveurs, ne paraissait pas aussi alléchant. Proposer un nouvel outil, en dépoussiérant une fonctionnalité souvent méconnue d'Internet, fut l'occasion pour plusieurs acteurs d'imposer de nouveaux protocoles, en conservant la mainmise sur la technologie par la maîtrise unilatérale de cet élément (le protocole).

Liens internes