Accueil |

Microsoft Windows

             
Important : cet article est soumis à  un , car il est soupçonné de ne pas respecter la , de mise dans l'encyclopédie Wikipédia. Jusqu'à  la disparition de cet avertissement, son contenu doit être considéré avec précaution. Consulter la page de discussion pour toute information complémentaire.


Windows a été une interface graphique, puis un système d'exploitation propriétaire très répandu et édité par la société Microsoft.

Il s'agit d'un système d'exploitation propriétaire 32 bits pour plateforme x86, multi-utilisateur et multi-tà¢ches. C'est un produit aussi bien professionnel que grand public. C'est le produit principal de la firme Microsoft.

Sommaire
1 Versions
2 Windows, un système d'exploitation controversé
3 Critique
4 Critique positive
5 Logiciels livrés avec Windows
6 Voir aussi
7

Versions

Plusieurs versions se sont succédé :

Branche basée sur MS-DOS

Les premières versions étaient composées d'une interface graphique, en complément du mode en ligne de commandes (COMMAND.COM) de MS-DOS, qui constituait le soubassement (non graphique) du système. à€ partir de Windows 95, l'interface graphique est devenue commercialement indissociable de MS-DOS.

Note partisane : Cela a donné lieu à  un procès entre Caldera - éditeur à  l'époque d'un système DOS (le DR-DOS) permettant de faire tourner Windows de Microsoft.

Branche Windows 9x

En parallèle avec le développement de Windows NT, un véritable nouveau système d'exploitation, Microsoft décide de créer un système hybride à  destination du grand-public, qui reprendrait les avantages de Windows NT tout en restant compatible avec les versions antérieures et MS-DOS. Celui-ci devait pouvoir fonctionner sur des configurations d'entrée de gamme, avec une nouvelle interface graphique conviviale, le tout en respectant des délais très serrés. Le pari était probablement impossible à  tenir. En conséquence, des concessions ont dà» être faites, notamment en ce qui concerne la stabilité et la sécurité.

Cette première mouture, sortie sous le nom de Windows 95, a pourtant encore servi de base à  plusieurs évolutions, dont Windows 98 et ME (Millennium Edition), contribuant parfois à  donner de Windows la réputation d'un système instable. Le passage à  la nouvelle famille NT pour les versions grand public a finalement eu lieu avec Windows XP dès lors que celle-ci permettait d'exécuter la plupart des jeux et applications multimédia.

Branche Windows NT

La branche NT (Nouvelle Technologie), est une famille de systèmes d'exploitation 32-bit, qui serait inspirée de VAX VMS et d'Unix, conçue à  l'origine pour les processeurs Intel 386, MIPS, Compaq Alpha et Motorola PowerPC. Elle permet le multità¢che préemptif, le multithreading, un modèle d'exécution séparée (chaque processus possède une zone de mémoire séparée, sans accès à  celle des autres processus).

Elle dérive également de OS/2, et est née du divorce de Microsoft et d'IBM sur les systèmes d'exploitation pour PC.

Elle n'est pas basée sur MS-DOS, ce qui la rendait originellement incompatible avec les jeux et application spécifiques DOS. Elle était donc principalement destinée aux serveurs et aux stations de travail professionnelles, bien que son interface soit calquée sur les versions grand public de Windows.

Sa disponibilité pour le grand public coà¯ncide avec la sortie de Windows XP, première version familiale à  être basée sur cette branche unifiée après le succès de Windows 2000 dans sa version professionnelle.

La prochaine évolution, portant pour l'instant le nom de code Windows Longhorn, n'est pas annoncée avant 2006.

Branche Windows CE

Windows, un système d'exploitation controversé

Au cours des années 1990, en particulier avec la version 95, Windows s'est acquis le quasi-monopole du marché des systèmes d'exploitation et des applications bureautiques grand-public pour PC. Bien qu'on estime qu'il soit actuellement installé dans plus de 90% des ordinateurs personnels, il est difficile d'avancer un nombre exact, car les utilisateurs d'autres systèmes seraient parait-il contraints, lors de l'achat d'un nouvel ordinateur, d'acquitter les droits d'un système Windows préinstallé par le manufacturier (licence OEM) et de le supprimer pour ensuite installer le système d'exploitation de leur choix (la plupart du temps, l'un des systèmes open source libres).

En conséquence de son monopole et des pratiques commerciales employées par Microsoft pour atteindre et maintenir ce monopole, Windows est un produit hautement controversé. Il est notamment reproché à  ce système une grande instabilité, son insécurité et sa lenteur.

En janvier 2004, le commissaire européen en charge de la concurrence Mario Monti a ordonné à  Microsoft de remédier à  la fourniture quasi-systématique de son lecteur multimédia Windows Media Player dans Windows XP. Microsoft envisage pour contrer cette pratique jugée anti-concurrentielle de fournir désormais à  chaque acheteur de Windows XP un CD-ROM contenant d'autres logiciels concurrents de son lecteur.

Système de fichiers

Le système de fichiers FAT (ou FAT32) est utilisé dans la branche 9x, hérité de MS-DOS. C'est avec l'introduction de NTFS depuis Windows NT que Windows s'est doté d'un système de fichiers moderne (avec la journalisation des métadonnées, le support de plusieurs streams par fichier, etc.).

Critique

Ce qui fait de lui le système le plus utilisé par les particuliers, c'est qu'il est conçu de manière à  être incompatible avec les autres systèmes d'exploitation (notamment en ne respectant que très peu les normes publiques permettant l'interopérabilité entre programmes) et d'être le plus souvent fourni avec les ordinateurs à  l'achat. Sa position dominante oblige les développeurs d'applications à  offrir leur logiciel pour la plateforme Windows, car c'est le moyen le plus sà»r de toucher de nombreux clients, ce qui renforce d'autant son monopole. Ainsi une personne qui désirerait changer de système d'exploitation ne pourrait conserver ses anciens programmes. De plus, il est très difficile pour un programmeur de modifier son programme Windows pour le faire fonctionner sur un autre système d'exploitation. Cependant, il existe des bibliothèques qui mettent en avant leur portabilité comme un avantage par rapport à  la concurrence (OpenGL, SDL, ...) ; d'autres bibliothèques permettent de faire fonctionner des applications Windows (Win32) sur des systèmes de type Unix (comme GNU/Linux ou FreeBSD), par exemple WINE.

Ajoutant à  la controverse, la famille de systèmes d'exploitation Windows est, de plus, bien connue comme étant conçue sans préoccupation relative à  la sécurité. Lors d'une conférence de développeurs .NET tenue à  Seattle le 5 septembre 2002, le vice-président sénior responsable du développement de Windows, Brian Valentine, a admis: « Nous n'avons pas fait tout ce qui était en notre pouvoir pour protéger nos clients. Nos produits ne sont simplement pas créés dans un soucis de sécurité. Â» [Réf.: The Inquirer, 6 septembre 2002: Microsoft admits Windows is insecure ]

Puisque ce système fait fonctionner la très grande majorité (90%) des ordinateurs personnels de la planète, depuis les ordinateurs domestiques jusqu'aux systèmes des entreprises et des gouvernements, la conception défectueuse de Windows fait planer sur tous ces ordinateurs un risque énorme de se faire pirater chaque fois qu'ils se connectent à  un réseau. La menace s'est aggravée avec l'avènement de Windows XP, qui est livré avec une configuration très dangereuse : cinq ports réseau sont ouverts, ce qui donne une prise facile aux intrus et aux spammers potentiels, un mur coupe-feu qui est désactivé par défaut, des rustines qui ne sont pas téléchargées, et, avec Windows 2000, Windows NT 4.0 et Windows XP, la nouvelle fonction d'appel de procédure à  distance (Remote Procedure Call ou RPC), par laquelle un nouveau genre de programmes malins, incluant des virus, des vers et des chevaux de Troie, peuvent maintenant s'introduire dans les ordinateurs sans qu'aucune intervention de l'usager ne soit requise (comme d'exécuter quelque programme téléchargé ou d'ouvrir un douteux fichier joint à  un courrier électronique). Un porte-parole de Microsoft a déclaré à  la presse [The Washington Post Sunday, 24 aoà»t 2003 ; Page F07] que la RPC n'était pas destiné à  être utilisée dans des environnements hostiles, tels que l'Internet. Microsoft est resté si longtemps sans se préoccuper des questions de sécurité qu'à  l'heure actuelle, plusieurs millions d'ordinateurs à  travers le monde demeurent extrêmement vulnérables.

Critique positive

Remarquons tout de même en faveur de Windows que cette interface est apparue bien avant la mise en place d'Internet, alors que des systèmes alternatifs comme GNU/Linux sont nés d'échanges entre informaticiens à  travers le web. Il est logique que ce système ancien, non conçu pour les réseaux, ait conservé de nombreuses failles qui ont pu dès le départ être évitées à  Linux et à  d'autres.

Par ailleurs, l'actuel système Windows XP, s'il n'est pas infaillible, se révèle beaucoup plus stable que ses prédécesseurs. L'émulation créée par les systèmes alternatifs se révélerait donc, à  long terme, positive.

Enfin, remarquons que sa simplicité d'utilisation a probablement fortement contribué à  son succès. Contrairement aux systèmes Unix, l'utilisateur novice a moins besoin de se plonger dans des fichiers de configuration.

Logiciels livrés avec Windows

Voir aussi

Logiciels libres

  Le site web officiel de Windows
  L'histoire de Windows avec photos d'écran des différentes versions (en anglais).
  [1] Windows History, une ligne du temps reprenant les différentes versions de Windows (en anglais)