Accueil |

Mongolie (pays)

               

Bà¼gd Nayramdakh Mongol Ard Uis
(Détails) (Agrandissement)
Devise nationale: Xxxxx
Langue officielle khalkha
Capitale Oulan-Bator
Président Natsagiyn Bagabandi
Premier ministre Nambaryn Enkhbayar
Superficie
 - Totale
 - % eau
Classée 18ème
1 565 000 km²
xx%
Population
 - Total (2002)
 - Densité
Classée 134ème
2 654 999 habitants
1,69 hab/km²
Indépendance
 - Déclarée
 - Reconnue
de la Chine
11 juillet 1921
20 octobre 1945
Monnaie togrog (100 mà¶ngà¶s), appelé en russe tughrig.

Fuseau horaire UTC +8
Hymne national Hymne de la Mongolie
Domaine Internet .MN
Indicatif téléphonique 976

La République de Mongolie est un pays d'Asie, enclavé entre la Russie et la Chine. Sa capitale est Oulan-Bator (Ulaanbaatar), la langue officielle est le khalkha et la monnaie le tugrik. Elle fait partie de la région de Mongolie.

Sommaire
1 Histoire
2 Géographie
3 Politique
4 Economie
5 Communications et transports
6 Culture
7 Liens externes

Histoire

Au XIIIe siècle, la Mongolie formait une partie de l'empire mongol, avec la figure de Gengis Khan . Après un siècle de domination, cet empire tomba en 1386 et la Mongolie devint deux provinces extérieures de la Chine, la Mongolie intérieure et la Mongolie extérieure. L'indépendance vis-à -vis de la Chine de la Mongolie extérieure fà»t déclarée en 1921 mais il n'y eut pas de gouvernement indépendant avant 1924, lorsque fà»t mise en place la République Populaire Mongole avec le soutien de l'URSS.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les alliés soviétiques ont défendu la Mongolie face au Japon. Le 20 octobre 1945, par référendum, les Mongols votèrent l'indépendance vis-à -vis de la Chine (97,8% de oui; 98,4% de participation)[1].

La République Populaire Mongole fà»t reconnue à  la fois par la République de Chine et la République Populaire de Chine. Le pays s'est cependant rapproché des soviétiques après 1958 et a abrité de nombreuses bases soviétiques pendant la Guerre Froide. La Mongolie a rejoint les Nations Unies en 1961.

En 1990, le parti communiste a relà¢ché son contrà´le sur le gouvernement. En 1992, la République Populaire a été abandonnée et a été remplacée par un Etat hybride, entre système parlementaire et système présidentiel.


[1] David Butler et Austin Ranney, Referendums: a Comparative Study of Practice and Theory (Washington: American Enterprise Institute for Public Policy Research, 1978), 240.

Géographie

La plus grande partie du pays est constituée de grandes steppes. Cependant, le Désert de Gobi recouvre une partie du sud du pays, alors qu'au nord et à  l'ouest se trouvent des régions montagneuses.

Le climat est chaud en été et extrêmement froid en hiver, avec des températures pouvant descendre jusqu'à  -30°C.

Politique

Le parti dominant en Mongolie est le Parti Révolutionnaire Populaire Mongole formé par les leaders communistes mongoles après la Guerre Froide. Le principal parti d'opposition est le Parti Démocratique qui a contrà´lé une coalition au pouvoir entre 1996 et 2000.

Cet état a un exécutif bicéphale, avec à  la tête de l'Etat un Président élu et à  la tête du gouvernement un Premier Ministre. Le Parlement s'appelle le Grand Khoural d’Etat, une chambre composée de 76 sièges.

Economie

L'économie mongole est essentiellement centrée sur le pétrole, le charbon et le cuivre. On trouve aussi un faible tissu de petites industries du molybdène, du tungstène, et des mines de phosphate. Après des années d'économie d'état, le pays a entamé une difficile transition vers l'économie de marché. La plupart des entreprises sont situées en ville : en dehors, la plupart des Mongols sont des bergers nomades.

Le pays possède une dette considérable de 11 millions de dollars vis-à -vis de la Russie. Le Mongolie a rejoint l'Organisation Mondiale du Commerce en 1997. Elle exporte maintenant du cachemire et de la nourriture vers la Russie, la Chine, le Japon et d'autres pays.

Communications et transports

Culture

http://www.wikipedia.org/upload/1/10/Amstmon2b.jpg
Un chanteur diphonique. Ce type de chant, unique, requiert du chanteur qu'il génère deux notes à  la fois, l'une plus haute que l'autre. Il est particulièrement bien représenté en Mongolie.

Liens externes