Accueil |

Obésité

   

L'obésité est, médicalement parlant, un excès de masse grasse chez l'humain entraînant des inconvénients pour la santé.

Sommaire
1 Définition
2 Quelques chiffres
3 Causes
4 Conséquences
5 Prévention
6 Bibliographie, filmographie
7 Liens externes

Définition

La graisse (lipides) est une des manières qu'utilise le corps pour stocker de l'énergie, l'autre étant les sucres (glucides). Les sucres fournissent une énergie utilisable rapidement, les graisses permettent de stocker beaucoup d'énergie dans peu d'espace ; en fait, c'est 95 % de l'énergie qui est stockée sous forme de graisse, et si toute l'énergie était stockée sous forme de sucre, nous péserions 800 kg !

La graisse est stockée dans des cellules appelées lipocytes ou adipocytes. On distingue deux situation :

Pour déterminer si une personne est obèse ou pas, il faut tenir compte de la masse (ce que l'on appelle de manière impropre le « poids »), et de la taille. Une personne qui pèse 100 kilos n'aura pas la même corpulence si elle mesure 2 mètres plutà´t qu'1 mètre 60.

Chez l'adulte, on a trois manières de déterminer si une personne est obèse :

L'indice de masse corporelle est égale à  la masse (exprimée en kilogramme) divisée par le carré du la taille de la personne (en mètre) :
IMC = masse (kg)/taille (m)2 = masse/(taille × taille)
Une IMC entre 18,5 et 25 est considérée comme normale chez un adulte. Entre 25 à  30, on parle de surpoids. Au delà  de 30, on parle d'obésité. Au delà  de 40 on parle d'obésité morbide. C'est la manière la plus utilisée actuellement.

Si l'on se base sur le tour de taille, on considère que la limite est de 88 cm pour une femme et de 102 cm pour un homme ; au-delà , on parle d'obésité. C'est une manière simple, mais qui varie en fonction de la morphologie générale.

L'indice de masse grasse est une troisième manière de déterminer l'obésité. Elle se calcule de la manière suivante :

pour un homme : IMG = 1,2 × IMC + 0,23 × à¢ge - 10,8
pour une femme : IMG = 1,2 × IMC + 0,23 × à¢ge

On parle d'obésité si l'IMG dépasse 20 % chez un homme et 30 % chez une femme.

Il n'existe pas de manière simple de déterminer l'obésité chez un enfant, cela est fait par le médecin.

De manière générale, IMG = 1,2 × IMC + 0,23 × à¢ge - 10,8 × δm avec δm qui vaut 1 pour les hommes et 0 pour les femmes.

Quelques chiffres

En 2004, l'obésité touche 300 millions de personnes dans le monde.

pays surpoids dont obésité population totale
France 15 millions (24 %) 5,4 millions (9 %) 62 millions
États-Unis 127 millions (43 %) 60 millions (20 %) 293 millions

En France, en 1965, seule 3 % des enfant en à¢ge scolaire étaient obèses ; il sont 25 % en 2004, et 60 % aux États-Unis.

On dénombre 115 millions d'obèses dans les pays en voie de développement ; on a paradoxalement des personnes souffrant à  la fois d'obésité et de malnutrition. Ceci s'explique par deux phénomènes :

ainsi, l'huile et le sucre sont les denrées les moins chères, mais les personnes souffrent néanmoins de carences notamment en protéines.

Causes

L'obésité est le résultat d'un déséquilibre entre l'apport calorique quotidien et les dépenses énergétiques. Quand l'organisme reçoit plus qu'il ne dépense, il stocke une partie de l'apport. Un certain nombre de facteurs peuvent renforcer ce déséquilibre :

Concernant l'alimentation, il n'y a pas que la teneur en graisses qui entre en compte, il y a aussi leur qualité. On distingue deux types de graisse, Il faut préférer les matières grasses riches en Ω3.

C'est ainsi que l'on a constaté une obésité chez des nourissons voire chez des fÅ“tus, alors même que l'on ne peut pas incriminer le grignottage et l'absence d'exercice. Les études de Gérard Ailhaud [1, pp14-16] on montrées que c'est l'alimentation de la mère qui est en cause, trop riche en Ω6, voire la composition de certains laits maternels en poudre, calquée sur la composition du lait de mères absorbant trop d'Ω6.

De manière paradoxale, les régimes peuvent favoriser l'obésité, puisque le corps interprète le régime comme une carence d'énergie, une « famine » :

Conséquences

Une personne souffrant d'obésité court plusieurs risques :

En 1992, l'obésité a été la cause de 178 000 décès en France, essentiellement par maladies cardio-vasculaires et diabète. Par ailleurs, du fait des complications du diabète, l'obésité est la première cause de cécité avant 65 ans en France, et la première cause d'amputation.

Prévention

L'obésité est un problème qui se traite sur le moyen et le long terme, avec éventuellement un suivi médical voire psychologique. à€ titre préventif, il convient d'adopter une alimentaiton régulière, c'est-à -dire de respecter les heures des repas, ce qui permet de contrà´ler ce que l'on consomme.

Les industriel agro-alimentaires ont tendance à  mettre des matières premières bon marché dans les plats préparés afin de réduire le coà»t de fabrication, et notamment du sel, des sucres et des graisses. Il est donc conseilé de préparer sa nourriture soi-même à  partir de produits frais, en utilisant de préférence l'huile de colza, riche en Ω3, comme matière grasse.

Il est recommandé de manger beaucoup de fruits et de légumes, au moins 5 par jour.

Enfin, il est recomandé d'avoir une activité physique minimale. à€ défaut de pratiquer un sport, faire au moins une demi-heure de marche à  pied par jour, par exemple en allant faire ses courses à  pied dans les commerces de proximité, ou si l'on doit emprunter les transports en commun, marcher jusqu'à  la station suivante et ne pas descendre à  la station la plus proche mais à  celle d'avant.

La prévention auprès des enfants est imporante puisqu'ils sont les plus sensibles aux sollicitations publicitaires pour les aliments, qu'ils sont naturellement attirés par les goà»ts sucrés. En raison du mode de vie moderne, il devient de plus en plus difficile de surveiller la consommation des enfants :

Bibliographie, filmographie

  1. Le Nouvel observateur, n°2070, 8 juillet 2004
  2. Super Size Me, film de Morgan Spurlock, 2004, site officiel
Ce film est particulièrement étrange : il ne fait que montrer que la surnutrition fait prendre du poids. Le Mac Donald's n'a rien à  voir en fait dans l'histoire, n'importe quel restaurant aurait entraîné le même résultat.

Liens externes