Accueil |

Oscilloscope

Sommaire
1 Généralités
2 Fonctionnement interne de l’oscilloscope

Généralités

Un oscilloscope est un outil de mesure, utilisé par les électroniciens, destiné à  visualiser graphiquement un signal électrique. Nous ne décrirons pour le moment que le cas général, tension / temps, d’un oscilloscope analogique.

Fonctionnement interne de l’oscilloscope

Le signal à  mesurer est visualisé sur un tube cathodique généralement vert. Les oscilloscopes modernes sont équipé d'écrans à  cristaux liquides bien moins encombrants et permettant une utilisation portative. La trace de l’oscilloscope est paramétrée par deux composantes: une horizontale et une verticale. La composante horizontale est en abscisse: c’est le temps. La composante verticale est en ordonnée: c’est la tension appliquée par l’utilisateur.

La base de temps

La base de temps est caractérisée par une tension en dents de scie appliquée aux deux plaques verticales (voir schéma). En même temps le canon à  électrons projette un faisceau d'électrons entre les deux plaques (la densité du faisceau correspond à  l'intensité lumineuse):
Le champ électrique créé par la tension en dents de scie entre les plaques fait dévier les électrons de leur trajectoire d’origine. L'abscisse de la nouvelle trajectoire dépend directement de la valeur de la tension en dents de scie.
Afin que l’utilisateur puisse voir cette tension, les électrons vont percuter l’écran fluorescent de l’oscilloscope en produisant une lumière.


La tension appliquée par l’utilisateur

De la même manière que pour la base de temps, la visualisation de la tension appliquée à  l’entrée de l’oscilloscope par l’utilisateur se fait à  l’aide des plaques horizontales (voir schéma) qui font dévier la trajectoire des électrons verticalement.
La position en ordonnée dépend directement de la tension appliquée par l’utilisateur.

La base de temps fonctionnant en permanence, nous voyons donc notre tension d’entrée (amplifiée auparavant) évoluer au cours du temps.