Accueil |

Pays en développement

  

Empruntant aux sciences de la nature la comparaison avec un organisme, dire d'un pays qu'il est en voie de développement revient à  comparer son stade de croissance avec celui d'autres pays.

Le terme même de développement est fortement critiqué car trop centré sur les sociétés occidentales. Il impliquerait une direction et un mouvement que ce pays se doivent de suivre, elle impliquerait une infériorité des pays en voie de développement. On mesure le développement d'un pays à  partir d'indices statistiques tels le revenu par habitant, le taux d'analphabétisme, l'accès à  l'eau... L'ONU dresse ainsi un classement, le classement dans cette liste est appelé "indice de développement" du pays.

Les catégories utilisées lorsqu'il est question de pays en voie de développement font référence aux objectifs et aux concepts de ceux qui les utilisent. Ainsi, si l'on parle de pays en voie de développement, cela peut être à  des fins descriptives (donner un aperçu objectif de la situation) ou à  des fins normatives (porter l'interlocuteur à  agir pour régler une situation). On parle aussi de nations de la périphérie, de pays du tiers monde ou de pays non-industrialisés. L'on retrouve le concept de pays en voie de développement, sous une appellation ou une autre, dans de nombreux systèmes théoriques ayant des orientations diverses, ce sont par exemple les théories de la décolonisation, la théologie de la libération, le marxisme anti-impérialiste, l'économie politique.

Selon les théories, l'on explique le sous-développement, ou le mal-développement, d'un pays à  partir :

L'on distingue au moins quatre types de pays :
  1. Les pays développés (Canada, États-Unis, Union Européenne, Japon etc)
  2. Les pays ayant une économie émergente (Chine, Inde, Brésil, Afrique du Sud etc)
  3. Les pays en voie de développement (pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud)
  4. Les pays sous-développés ou "mal-développés" (autres pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud)

Appellations

Le terme Pays en voie de développement n'est qu'une appellation parmi d'autres pour désigner un même type de problème. La manière de désigner ces pays change selon l'angle sous lequel on les aborde et selon les solutions envisagées pour remédier à  leurs problèmes. Chacun de ces termes a des significations au delà  de son apparence première.

Le terme fut utilisé pour la première fois par le démographe Alfred Sauvy et fait référence au Tiers État. Le tiers-monde ne comprend ni les pays de l'Occident libéral ni le bloc soviétique, il est l'autre tiers.

Le monde serait alors divisé en hémisphères nord et sud, c'est une division facile mais qui ne rencontre pas les réalités mondiales (l'Australie et la Nouvelle-Zélande font partie des pays du sud mais ne sont pas des pays sous-développés et au contraire la Chine et l'Inde font partie de l'hémisphère nord).

Cette notion se base sur le revenu par habitants, c'est une conception employée par la Banque mondiale, cette distinction ne reflète que la richesse moyenne d'un pays et non la situation réelle des habitants.

La plupart des pays étant actuellement industrialisés ou en phase d'industrialisation avancée, cette distinction ne représente plus réellement une catégorie pertinente.

Voir aussi

Pays développés | Sous-développement | Décolonisation | Développement économique | économie du développement | Développement durable | Industrialisation | G8 | Sociologie du développement