Accueil |

Poésie

La poésie, du Grec "Poiein" (faire, créer), est, selon Parménide l'Art "qui fait passer du Non-Etre à  l'Etre" puisque le Poète donne existence aux "choses" (dans notre conscience) en les nommant. C'est ainsi que dans la Bible, c'est par 10 paroles que le monde fut créé, Dieu étant le premier poète, de près suivi par Adam, à  qui fut confié la charge de nommer toutes les espèces vivantes de la Création. Dans le sens le plus courant du terme, la Poésie est la plus haute expression de l'écriture et de la parole, puisqu'elle attache autant d'importance à  la musique des mots (leur son) qu'à  leur sens. Bien antérieure à  toutes les formes littéraires communes, c'est d'abord par la voie orale qu'elle s'est transmise, véhiculant de la bouche à  l'oreille, et d'un coeur à  l'autre, les questions et les tentatives de réponses des anciens sur les mystères du Monde, comme en témoignent nombre des textes "sacrés" qui nous sont parvenus, des Vedanta aux Evangiles en passant par la Torah et le Tao Te King, tous de nature éminemment poétique, dans la mesure oà¹, par le biais d'allégories, ils transmettent une conception particulière de notre relation au monde, en usant pour cela de toutes les ressources du langage. L'Histoire de la poésie, qui est aussi l'histoire de l'humanité, de ses peuples et de ses interrogations, vit naître toutes sortes de formes particulières, des Hai-Ku japonais jusqu'à  l'"écriture automatique" des Surréalistes, en passant par les Rubayats persans et les Sonnets, dont Petrarque fut un des initiateurs.