Accueil |

Prosopographie

Étymologiquement, prosopographie signifie description d'une personne. Pour les historiens de l'antiquité, la prosopographie a longtemps été une science auxiliaire dont l'objectif était d'étudier les biographies des membres d'une catégorie spécifique de la société, le plus souvent des élites, sociales ou politiques. Par métonymie, prosopographie désigne également l'ouvrage dans lequel les personnages sont classés par ordre alphabétique avec une description des traits retenus pour l'étude.

Le terme prosopographie est actuellement employé dans tous les champs chronologiques de l'histoire. Il désigne une étude de biographies en masse. La première étape consiste à  déterminer le groupe social qui fera l'objet de l'étude (par exemple telle profession, les membres d'un mouvement ou d'une organisation, les détenteurs charge politique ou judiciaire, etc.) Il s'agit ensuite de compiler les biographies de l'ensemble des personnes appartenant à  ce groupe en listant le plus possible de caractéristiques pertinentes. Enfin, l'analyse quantitative de ces biographies doit permettre de mettre au jour des ruptures ou des continuités dans les modes de vie, de recrutement, de reproduction du groupe social considéré. Plus que d'une science auxiliaire, il convient alors de parler de méthode historique dans la mesure o๠la prosopographie produit des problématiques historiques spécifiques.

L'usage de l'informatique, et notamment des bases de données, a permis un développement important de cette approche historique.

Parmi de nombreux autres, on peut citer, à  titre d'exemple et pour l'historiographie francophone, le travail de Christophe Charle sur les universitaires français de 1870 à  1940 ou, dans un style très différent, l'ouvrage d'Herbert Luethy sur les banquiers protestants, de la révocation de l'Édit de Nantes à  la Révolution française. Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, initié par Jean Maîtron, est également un excellent exemple de prosopographie portant sur la période contemporaine.

Bibliographie sommaire :

Sur le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, voir le site http://www.maitron.org