Accueil |

Psychanalyse

       

  1. REDIRECT
La psychanalyse est une discipline fondée par Sigmund Freud et qui recoupe trois niveaux de sens : Le terme «psychanalyse» fait explicitement référence à  l'analyse (chimique) selon le souhait de Freud qui voulait ainsi souligner l'analogie existant entre le chimiste décomposant un élément élaboré pour en retrouver la substance fondamentale et le travail du médecin qui se doit de découvrir à  travers le symptà´me les motions pulsionnelles sous-jacentes.

Dans un article de 1910 (àœber "wilde" Psychoanalyse), Sigmund Freud critique le travail de certains médecins qui pratiquent la "psychanalyse sauvage" sans maîtriser totalement les notions de cette nouvelle discipline et ce, pour le plus grand danger de l'équilibre psychique des patients.

La formation du psychanalyste telle qu'elle est recommandée par les différentes Sociétés de psychanalyse repose généralement sur une analyse didactique (le futur psychanalyste suit lui-même une analyse) à  laquelle succèdent habituellement deux psychanalyses contrà´lées : tout en conduisant une cure analytique, le psychanalyste en cours de formation prend conseil auprès d'un analyste expérimenté.

Elle a eu notamment en France dans les années 1970 mais encore aujourd'hui une influence considérable, au point d'être présente dans les manuels scolaires et les magazines grand public. Cette situation est fortement critiquée par ceux qui réfutent sa validité. Comme Karl Popper ils estiment que la psychanalyse n'est pas une science issue de la recherche médicale mais est de l'ordre de la croyance religieuse voire sectaire. Ils font remarquer que Jacques Lacan lui même a admis que cette pratique n'est pas une thérapie

« Notre pratique est une escroquerie. Bluffer, faire ciller les gens, les éblouir avec des mots qui sont du chiqué, c'est quand même ce qu'on appelle d'habitude du chiqué… Du point de vue éthique, c'est intenable, notre profession... Il s'agit de savoir si Freud est oui ou non un événement historique. Je crois qu'il a raté son coup. C'est comme moi, dans très peu de temps, tout le monde s'en foutra de la psychanalyse. Â»(Intervention à  l'université de Bruxelles le 26 Février 1977, publiée dans le n° 2 de la revue Quarto en 1981)
Cette citation "choisie" doit être mise en perspective, venant d'un psychanalyste dont la vie et l'influence sur la psychanalyse contredisent entièrement cette déclaration.

Cette critique se porte sur les trois piliers de la psychanalyse, en affirmant que :

A l'inverse, toutes ces critiques ne changent pas le fait qu'une démarche psychanalytique conduite par un individu responsable et sérieux peut être une aide réelle pour un sujet ordinaire (i.e. ne relevant pas de la psychiatrie) désirant s'améliorer, dans un cadre marchand et non professionel (comme le "coaching" qui se développe actuellement).

Psychanalystes célèbres

Lire aussi