Accueil |

Réalité

Le concept de réalité est plus complexe qu'il n'y paraît.

La réalité est classiquement distinguée :

Etymologie

L'étymologie renvoie au latin res, la chose. Une ligne possible de discussion repose sur la dichotomie chose - objet (par exemple, Bruno Latour). Une autre peut s'intéresser à  celle entre réalité et vérité. Une troisième dichotomie féconde est celle entre objet et sujet. Ces oppositions ont donné naissance à  diverses philosophies se partageant le nom de
réalisme.

Il s'agit en fait tout au plus d'une conjecture : en effet, le concept n'est pas réfutable.

La définition naà¯ve : la réalité est ce qui existe indépendamment du sujet, ce qui n'est pas le produit de la pensée, et qui est l'objet d'études des sciences (ce qui a aussi été appelé Nature), est donc intenable.

La science moderne s'intéresse en effet à  des phénomènes reproductibles, et donc à  des protocoles expérimentaux. Ces expériences nécessitent un sujet, un expérimentateur, ainsi qu'une ponction d'énergie, sous une forme particulière.

Des artéfacts, des conventions, des choses (au sens que donne Latour à  ce mot pour désigner des entités abstraites par opposition aux objets concrets), peuvent donner lieu à  ces phénomènes reproductibles, et donc accéder à  la réalité. C'est le sens du titre de Herbert Simon : Les Sciences de l'artificiel.

Berkeley est un précurseur de cette approche avec sa devise Esse est percipi.


Théorie de la connaissance
Concept | Conscience | Croyance | Dialectique | Empirisme | Épistémologie | Espace | Imagination | Jugement | Langage | Logique | Mémoire | Métaphysique | Pensée | Phénoménologie | Philosophie du langage | Raison | Rationalisme | Réalité | Science | Sciences cognitives | Temps | Vérité